«

»

oct 17

La FOTA est à la croisée des chemins selon Ferrari

 Ferrari estime que l’Association des Equipes de Formule 1 (FOTA) est à un tournant de son histoire qui pourrait bien mener à son éclatement

FOTA2011-09-09 - Scuderia Ferrari Marlboro - Italy - Felipa Massa - Stefano Domenicali  - Fernando AlonsoEn cause, les dissensions au sein de l’organisation sur l’Accord de Restriction des Ressources (RRA). Cet accord passé entre les onze écuries qui composent la FOTA – seule HRT n’en fait pas partie – limite leurs dépenses opérationnelles durant la saison.

Son application reste cependant difficile à mettre en œuvre et, faute de contrôles, le RRA repose grandement sur la bonne foie des différentes équipes. Cela engendre donc plusieurs suspicions, en particulier sur Red Bull Racing et Mercedes GP à qui l’on reproche d’avoir dépensé au-delà de la limite autorisée par le RRA.

Les équipes se sont réunies ce dimanche matin en Corée du Sud pour tenter de mettre un terme à leurs différends. Aucune solution ne s’est cependant dégagée suite à leur réunion et elles se rencontreront à nouveau durant le Grand Prix d’Abu Dhabi. Cette nouvelle réunion est déjà vue par certains comme étant capitale pour l’avenir de la FOTA, qui traverse sans aucun doute la période la plus difficile de son histoire.

« Nous estimons qu’il y a une certaine méfiance entre les équipes au sujet de l’application du RRA, ce qui n’est pas bon. Nous avons donc convenu de poursuivre nos discussions à Abu Dhabi pour faire en sorte de pouvoir trouver une solution définitive, » a déclaré le team principal de Ferrari, Stefano Domenicali.

« Nous connaissons les raisons de la naissance de la FOTA, et nous devons maintenant voir si la FOTA est toujours nécessaire. Quels sont les objectifs à long terme de la FOTA, s’il y a un futur pour cette association ? Nous devons en discuter d’une manière très constructive, très ouverte. Il est important de mener à bien cette discussion au cours des prochaines semaines. Soit il y a une solution sur le sujet du RRA à Abu Dhabi, ou alors nous verrons bien ce qu’il se passera. »

Son homologue de Red Bull Racing, Christian Horner, avait tenu des propos similaires avant le départ du Grand Prix de Corée. Il avait estimé que la FOTA était à un moment clé de son histoire, qui pourrait conduire à sa fin.

« Je pense que la FOTA est à la croisée des chemins. Nous devons résoudre ses problèmes fondamentaux ou mettre un terme à cette association. C’est aussi simple que ça. Les questions les plus importantes sont évidemment les Accords Concorde, la direction à prendre, et fondamentalement le RRA. Si nous ne pouvons pas parvenir à un accord au sein de la FOTA sur ces questions, alors quel est l’objectif de la FOTA ? » avait-il indiqué à l’agence de presse Reuters.

source: ToileF1.com



Voir Flagworld.com version téléphone