«

»

Jan 28

Nigel Mansell ne voit pas la F1 fonctionner sans Ferrari

L’ancien pilote de la marque italienne pense que la discipline ne doit pas perdre de constructeurs

Nigel Mansell - photo © J-F. GaleronMansell estime que la F1 ne pourra fonctionner sans la Scuderia Ferrari.

Sergio Marchionne, président de FIAT-Chrysler et Ferrari, ne cesse de le rappeler depuis plusieurs semaines : Ferrari pourrait quitter la discipline si d’aventure la marque italienne ne trouvait pas son compte dans le prochain règlement.

Des menaces de départ régulièrement commentées, et qui pourraient causer du tort à la discipline comme l’avoue Nigel Mansell. Passé dans les rangs de Maranello entre 1989 et 1990, celui que les tifosi surnommaient « Il Leone » estime que Ferrari est un maillon essentiel de la F1.

« Absolument pas, clame le Britannique questionné par Sky Sports News sur la possibilité de voir la F1 fonctionner sans Ferrari. La F1 ferait face à de sérieux défis si elle laissait un autre constructeur s’en aller.

Nous avons seulement vingt voitures sur la grille. A la grande époque, il y avait 43 monoplaces qui essayaient de se qualifier pour 26 places. Les fans souhaiteraient avoir 26 voitures aujourd’hui. Nous avons besoin d’avoir de nouveaux pilotes, du sang neuf, de nouveaux constructeurs pour bénéficier d’une compétition plus équilibrée. »

Malgré les déclarations de son président, le groupe FIAT renforcera son implication en F1 dès cette année avec le retour d’Alfa Romeo en tant que sponsor-titre de Sauber F1 Team. Des rumeurs évoquent également la possible alliance entre Haas et Maserati.

Ross Brawn, directeur Motor Sports de Liberty Media, avouait de son côté espérer l’arrivée de nouveaux constructeurs à l’avenir, dont Aston Martin, Porsche ou Lamborghini. La première citée sera d’ailleurs le sponsor-titre de Red Bull Racing cette saison.

source: Autohebdo.fr – Pierre Tassel (photo © J-F. Galeron)

Share