«

»

Jan 28

Des problèmes pour Alonso dans le deuxième tiers du Rolex 24

Un bon résultat est à oublier

Fernando Alonso 23 Daytona 24H - photo DR - Nextgen-AutoPeu après notre point à 4h du matin, au passage du premier tiers de la course, Phil Hanson était victime d’une crevaison au volant du prototype de United Autosports.

Le pilote rentrait aux stands où il cédait son volant à Fernando Alonso, pendant que son équipe procédait à des réparations sur la carrosserie, abîmée par le pneu.

Le prototype numéro 23 continuait sa marche en avant une fois reparti en piste, et les chronos du prototype Ligier étaient impressionnants, allant jusqu’à être les meilleurs en piste.

Malheureusement, alors que l’équipage se battait pour revenir dans le tour des leaders, ce qu’il parvenait à faire grâce au décalage de stratégie, le prototype était victime d’un problème de freins.

Alonso ramenait son prototype au garage pour des réparations qui devaient prendre 20 minutes, selon l’un des responsables de l’équipe, Trevor Foster : « La pédale était très longue d’après Fernando et il semble qu’un maître-cylindre ait lâché. Il va falloir environ 20 minutes pour faire la réparation ».

Il en fallait en réalité près de 40 et Lando Norris, qui avait pris le relais entre temps, repartait à 25 tours du leader. Le Britannique repartait le couteau entre les dents et affichait des chronos impressionnants. Il reprenait plusieurs places avant de laisser le volant à Hanson.

Au deuxième tiers de la course, c’est donc à la 18e place que navigue l’équipage numéro 23 de United Autosports, qui compte viser le top 15 d’ici à l’arrivée. Elle n’est que deux places derrière l’Acura de Penske numéro 6, pilotée par Juan Pablo Montoya, qui a rencontré des problèmes.

De nombreux leaders ont été perturbés par des crevaisons ou des incidents, le dernier en date impliquant la 31 et l’Acura numéro 7, qui se sont accrochées. Si la Cadillac d’Action Express s’en est bien tirée, l’Acura est aux stands depuis une dizaine de tours.

La Cadillac numéro 5 est toujours solidement installée en tête de course devant la 31, tandis que c’est l’autre LMP2 de United Autsports, notamment pilotée par Bruno Senna et Paul Di Resta, qui est sur le podium.

Le prototype piloté par Lance Stroll était également un candidat au podium, deux tours derrière le numéro 32 de United Autosports, avant qu’une crevaison ne cause des dégâts qui l’ont repoussé à une petite vingtaine de tours.

source: http://nextgen-auto.com

Share