«

»

Jan 28

Comme Alonso, Stroll est à Daytona pour le plaisir avant tout

L’amour de la course… plus que de la victoire ?

2017-06-09-13-53-29_1293A l’image de Fernando Alonso ou Lando Norris.

Lance Stroll passe une intersaison animée et studieuse.

Le pilote Williams s’est lui aussi rendu aux États-Unis pour disputer les 24 Heures de Daytona, en ce moment-même.

Mais pourquoi diable avoir voyagé en Floride alors même que l’hiver est plutôt synonyme de repos et d’entraînement physique pour le reste des pilotes F1 ?

« C’est une bonne question en fait, probablement la meilleure question que j’ai eue durant tout ce week-end » répond le jeune Canadien.

« C’est vrai, personne ne me l’a posée. Alors, la raison pour laquelle je suis ici, c’est parce que j’adore la course, et j’adore courir pour le fun. »

La réponse de Lance Stroll est ainsi la même que formulait Fernando Alonso il y a quelques jours.

« J’aime courir en F1, au plus haut niveau de la course auto » poursuit Stroll.

« Mais la F1 ne me permet pas nécessairement de faire d’autres courses par ailleurs, parce qu’il y a beaucoup de choses de prévues durant un même week-end – des engagements avec les sponsors, des interviews avec les médias, des réunions, tout ce genre de choses ; donc à certains égards, c’est un peu un vrai travail.

Ce que je respecte et comprends. Et je veux continuer à participer à tout cela parce que c’est normal quand vous progressez, quand vous vous élevez dans la hiérarchie du sport auto. Vous atteignez un point où vous devenez professionnel, et le sport devient votre vie. »

« Donc c’est OK pour moi. Mais je voulais aussi courir simplement pour l’amour de la course. Je suis ici à Daytona avec mes potes [Dani Juncadella, Felix Rosenqvist et Robin Frijns]. J’ai l’opportunité de partager une voiture avec trois gars que je connais très bien et qui sont vraiment de bons amis. Et l’idée de cette course m’a vraiment semblé attirante.

Et ça convient à mon emploi du temps. C’est une période de l’année pendant laquelle je ne cours pas en F1, donc je peux juste être ici et prendre du plaisir. Et puis, j’étais ici en 2017 et j’adore la course, donc avec ces souvenirs dans mon esprit, je voulais simplement revenir et être ici de nouveau. »

Si Lance Stroll veut évidemment connaître un maximum de succès dans tout ce qu’il entreprend, la course devient un objectif en soi tant il semble y prendre du plaisir.

« Le sport auto, c’est bien plus que la F1. En sport auto, il y a beaucoup de courses sympathiques à faire. Fernando Alonso est ici exactement pour la même raison que moi – il veut simplement gagner, piloter, et il adore la course. Et c’est tout.

Nous voulons gagner cette course, bien sûr… Nous avons cet objectif, comme tout le monde. Mais que nous gagnions ou pas, je reviendrai chez moi et je continuerai à faire ce que je fais. »

« Je veux gagner, c’est un bonus évidemment. Mais être simplement ici est formidable, être avec mes amis, partager la voiture… C’est une opportunité qui n’arrive qu’une fois dans une vie. En temps normal, il y a toujours quelqu’un pour être occupé ailleurs, mais cette fois, ça a fonctionné pour nous tous, et ça rend la chose beaucoup plus sympathique. »

« Ce n’est pas comme si j’étais là seulement avec quelques gars que je ne connais pas vraiment. Je partage ma voiture avec mes anciens coéquipiers de F3, que je connais depuis longtemps maintenant. Cela rend le tout beaucoup plus excitant et me donne beaucoup plus de motivation pour gagner la course.

Nous sommes de bons potes, même en dehors de la course, nous parlons, nous nous voyons. Et maintenant, nous faisons la course ensemble, nous sommes très décontractés, ce qui est vraiment cool. Nous sommes juste ici pour courir et faire de notre mieux. »

source: http://nextgen-auto.com

Share