«

»

Jan 26

Montoya soutient l’objectif de Triple Couronne d’Alonso

Il n’abandonne pas l’idée de la gagner également

2017-10-22_0144Fernando Alonso ne cache plus son envie de remporter la ’Triple Couronne’, composée du Grand Prix de Monaco, des 500 Miles d’Indianapolis et des 24 heures du Mans.

Celle-ci n’a été remportée que par Graham Hill et Alonso rêve d’être le deuxième à y parvenir.

Il n’a actuellement remporté que le Grand Prix de Monaco et n’a participé qu’une fois à l’Indy 500, tandis qu’il doit encore valider sa première participation aux 24 heures du Mans. Néanmoins, cette initiative est soutenue par beaucoup de monde, dont certains anciens pilotes.

« Je pense que ses chances sont très bonnes » a déclaré Juan Pablo Montoya, interrogé également sur la participation d’Alonso aux 24 heures de Daytona. « Il a une bonne chance de gagner car il est dans une très bonne équipe ».

Le Colombien va lui aussi disputer la course de Daytona pour l’équipe Penske et a suivi les premiers pas d’Alonso aux Etats-Unis l’an dernier, lors des 500 miles d’Indianapolis.

« Il ne lui manquait vraiment rien du tout. Honda lui a donné un très bon moteur et il avait une très bonne voiture. Seule une panne mécanique l’a empêché de signer un bon résultat mais c’est comme ça à Indy, il faut que tout fonctionne ».

Revenant sur le sujet de la Triple Couronne, Montoya a une grande confiance en Alonso et rappelle, non sans plaisanter, qu’il a déjà remporté les deux tiers de la fameuse couronne, puisqu’il a remporté Monaco en 2003 ainsi que l’Indy 500 à deux reprises, en 2000 et 2015.

« Il a clairement les capacités d’y parvenir, mais ce n’est pas simple. La vérité, c’est que j’en suis plus près que lui ! Me concernant, je n’ai aucun plan pour Le Mans. Il faudra voir ce que deviennent les règles en endurance et s’il y a une chance que Penske y aille. Ce serait amusant d’essayer ».

« Je pense que lui comme moi, nous ne sommes pas effrayés à l’idée d’essayer de nouvelles choses. Je ne vois pas d’autre pilote en F1 tenter cela. Quand vous êtes jeune et en Formule 1, vous imaginez qu’il n’y a rien d’autre à faire ».

En attendant la triple couronne, Montoya voit son ancienne équipe revenir vers l’avant du peloton grâce au changement de motoriste. Plus de 10 ans après l’avoir quittée, il regarde toujours la Formule 1, bien qu’il n’en fasse pas le sommet du sport auto.

« Cela devrait aller mieux avec le Renault, même si les choses commençaient à fonctionner avec Honda. Je suis la Formule 1 même si selon moi, elle n’a jamais été le sommet de la compétition ».

« Les courses américaines sont vues comme du spectacle plus que du sport mais en Europe, il y a beaucoup de personnes qui disent que ce n’est pas le cas. Nous verrons bien ce que Liberty amène en F1 ».

source: http://nextgen-auto.com

Share