«

»

Jan 26

Monte-Carlo : l’avance d’Ogier s’amenuise

En partant à la faute dans la pénultième spéciale de la deuxième étape du Rallye Monte-Carlo

Sébastien Ogier Ford Fiesta WRC - Rallye Monte-Carlo 2018 - photo M-SportSébastien Ogier a vu Ott Tänak revenir rapidement sur sa Ford Fiesta WRC.

Ogier (M-Sport) a été piégé par les conditions pluvieuses rencontrées dans le second passage de la deuxième étape du Rallye Monte-Carlo.

Le leader de l’épreuve a perdu l’arrière de sa Ford Fiesta WRC à la sortie d’une épingle de l’ES7 (Roussieux – Engalayes) et s’est retrouvé bloqué plusieurs dizaines de secondes dans un fossé avant que des spectateurs et des commissaires ne l’aident à reprendre la route.

« Ce n’était pas une grosse erreur, juste un demi-tête-à-queue, mais j’aurais eu une avance plus conséquente sans cela. La journée a été difficile mais je reste en tête, c’est le principal », a confié Sébastien Ogier en arrivant au parc d’assistance.

Après avoir encore perdu de l’avance sur le dernier parcours, Sébastien Ogier est rentré au parc d’assistance avec moins de 15 secondes d’avance sur son rival direct Ott Tänak (Toyota) alors que l’Estonien pointait à plus de 40 secondes à la mi-journée.

Dani Sordo (Hyundai) conserve la troisième place mais l’Espagnol a été distancé par les leaders cet après-midi puisqu’il se retrouve à près de 45 secondes de la première Yaris WRC. Le pilote hispanique reste entouré par les WRC japonaises en devançant d’une dizaine de secondes Esapekka Lappi et Jari-Matti Latvala qui ne sont plus séparés que par deux dixièmes.

Kris Meeke (Citroën) reste isolé à la sixième place et a conservé un rythme prudent dans le second passage. Le Nord-Irlandais devance toujours Bryan Bouffier (M-Sport) qui voit Elfyn Evans (M-Sport) revenir à moins d’une demi-minute, le Gallois ayant repris environ une minute au Français cet après-midi.

Evans doit garder un rythme élevé pour résister au retour de Thierry Neuville qui n’est plus qu’à 2’’4 de la huitième place. Craig Breen (Citroën) complète le top dix à plus d’une minute du Belge.

Jan Kopecky (Skoda) est désormais solide leader du WRC 2 suite à l’abandon d’Éric Camilli (Ford) victime d’une sortie de piste dans l’ES6 (Vitrolles – Oze). C’est désormais Guillaume de Mevius (Peugeot) qui est le plus proche du Tchèque avec plus de huit minutes de retard.

Stéphane Sarrazin (Skoda) était également aux avant-postes du RC2 avant d’arracher sa roue arrière-gauche dans le second passage.

La troisième journée débutera par les 29,16km d’Agnières en Devouly-Corps où la neige semble être tombée sur le parcours. Sébastien Ogier s’y élancera à partir de 8h08.

Résultat:

source: Autohebdo.fr – Jacques-Armand Dupuis (photo M-Sport)

Share