«

»

Jan 24

Volkswagen vend ses 15 premières Polo GTI R5

Éligible en WRC-2 et en ERC

Volkswagen Polo GTI R5 - photo © Volkswagen MotorsportLe dernier-né de la marque allemande se vend jusqu’en Amérique du sud, mais pas encore en France.

Dévoilée au public à l’automne dernier, la Volkswagen Polo GTI sixième génération dans sa déclinaison R5 a rapidement trouvé des clients.

Le constructeur allemand a annoncé mardi l’identité des quinze premiers acheteurs dont plusieurs noms connus du rallye et rallycross mondial. Aucune vente n’a été pour l’heure actée en France.

D’une puissance de 272 chevaux délivrée aux quatre roues, la Polo GTI R5 a été soigneusement développée sur l’ensemble de l’année 2017.

« Nous sommes extrêmement ravis par les retours positifs concernant notre R5 », s’est vanté Sven Smeets, le directeur de la branche Motorsport chez Volkswagen. La demande est énorme, c’est un motif de satisfaction indéniable et une motivation supplémentaire pour livrer aux équipes la meilleure voiture de rallye qu’il soit. »

Le plus important client est l’équipe autrichienne Baumschlager Rallye & Racing GmbH dirigée par le champion national Raimund Baumschlager. Ce dernier est un fidèle de la marque de Wolfsburg (Allemagne) et avait auparavant récupéré une des Polo WRC à l’arrêt du programme usine.

Deux modèles sillonneront la Belgique dès le second semestre, l’une pour l’écurie BMA, l’autre en compagnie du THX Racing.

La structure du champion du monde de rallycross (World RX), le Kristoffersson Motorsport a fait l’acquisition d’un modèle, tout comme le Printsport Oy en Finlande. Cette équipe a lancé des jeunes talents comme Esapekka Lappi (aujourd’hui pilote officiel Toyota en WRC) ou Jari Huttunen (pilote Hyundai en WRC-2).

Le HK Racing s’occupera d’étrenner la Polo GTI R5 au Portugal. Enfin, trois exemplaires s’apprêtent à parcourir 11 000 kilomètres en direction du Paraguay, après avoir été achetée par un importateur Volkswagen.

Il n’est pas prévu de voir la Polo GTI R5 en compétition avant la seconde partie d’année 2018.

« Nous suivons le plan de base », explique Juliane Gründl, à la tête du département Vente et distribution pour Volkswagen Motorsport.

« Nous structurons actuellement notre production ainsi que la phase d’après-vente. »

source: Autohebdo.fr – Medhi Casaurang-Vergez (photo © Volkswagen Motorsport)

Share