«

»

Jan 21

Dakar : « Une récompense magnifique » – Sainz

Le pilote espagnol n’a pas caché son émotion après la ligne d’arrivée

Carlos Sainz (Peugeot) - photo Eric Vargiolu - DPPISainz a déjà reçu les félicitations de nombreux acteurs du sport automobile actuel.

Carlos Sainz était passablement soulagé samedi à Cordoba (Argentine), quelques minutes après avoir franchi l’arrivée du Dakar 2018 et décroché un deuxième succès sur le Dakar.
L’Espagnol courait après cette récompense depuis huit années, et une première victoire en 2010 au terme d’une bataille avec Nasser Al-Attiyah.

Hasard du parcours, celui que les suiveurs du Championnat du monde des Rallyes surnommait « El Matador » du temps de ses deux titres mondiaux, fêtait sa victoire au même endroit que son ultime succès en WRC en 2004.

« Je suis très content. C’est une récompense magnifique. La joie est immense, cela me rappelle ma dernière saison de WRC en 2004, je m’étais imposé sur le rallye de Cordoba, exactement sur les mêmes pistes qu’ici avec le Dakar. »

« Je pense mériter cette victoire, car Lucas (Cruz, son navigateur) et moi avons réalisé beaucoup d’efforts pour cette édition. »

Des efforts de concentration et de sérénité, Carlos Sainz n’en a pour une fois pas manqué, lui qui sortait de cinq abandons consécutifs sur divers incidents.

« Il y a eu des hauts et des bas. J’ai connu des abandons ces dernières années, mais j’ai toujours fait de mon mieux. Cette année, l’épreuve a été tellement difficile. Lors des premiers jours, j’avais comme stratégie de prendre les étapes de manière plus  »relax », mais je suis également passé en monde  »attaque » pendant deux jours. J’ai vraiment attaqué. Ensuite, il suffisait de ne pas commettre d’erreur » poursuit le quinquagénaire (55 ans).

Peugeot ayant annoncé la fin de son programme officiel en rallye-raid, Carlos Sainz se retrouve sans volant pour les mois à suivre.

« Je vais profiter de cette victoire et voir ce que je ferai à l’avenir. Peugeot se retire et moi, je vais en discuter avec ma famille. »

Peu de temps après la bonne nouvelle, les messages de félicitations ont afflué sur les réseaux sociaux à l’instar du double champion du monde de Formule 1 Fernando Alonso : « Les mains me font mal à force d’applaudir la légende Carlos Sainz. Champion !!!! »

source: Autohebdo.fr – photo © Eric Vargiolu / DPPI

Share