«

»

Jan 07

Whiting : La bagarre en piste « n’a pas été mauvaise » en 2017

Charlie Whiting, directeur de course FIA en F1, estime que la lutte en piste a été intéressante en 2017

2017-06-09-13-42-08_1231Même si la domination des trois grandes écuries demeure trop importante.

Année de l’introduction d’un nouveau règlement technique offrant des monoplaces plus spectaculaires visuellement et plus performantes que leurs devancières, 2017 n’a toutefois pas vu un nombre de dépassement comparable à celui de 2016.

435 manoeuvres avaient ainsi été comptabilisées par Pirelli dans ses statistiques de fin de saison, contre 866 un an auparavant. Pourtant, Charlie Whiting, directeur de course FIA en F1, estime que la bagarre en piste n’a pas manqué en 2017.

« Nous avons vu beaucoup de luttes serrées, même si les pilotes ont indiqué que les voitures de l’an dernier ont été un peu plus difficiles à suivre, et nous avons vu beaucoup de manoeuvres roue contre roue, commente Whiting, cité par le New York Times.

Nous ne devons pas perdre de vue ce fait. Le plus gros problème que nous avons eu en 2017 est qu’il est clair que les trois grandes équipes, Mercedes, Ferrari et Red Bull, sont nettement plus rapides que les autres. »

Whiting souhaiterait « dans un monde idéal » que l’écart avec le milieu du grille soit ainsi plus réduit. Mais le Britannique tient à rappeler que le peloton a également offert du beau spectacle, en plus du duel pour le titre entre Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, mettant ainsi un terme à la bagarre interne chez Mercedes observée pour la couronne Pilotes depuis 2014.

« Nous voyons toujours des courses serrées entre Force India, Renault et d’autres, souligne Whiting. Je ne pense pas que la course a été mauvaise. C’est juste que certains ont fait un travail nettement meilleur que d’autres, ce qui n’est pas nouveau en Formule 1. »

source: Autohebdo.fr – Pierre Tassel

Share