«

»

Déc 26

Toto Wolff : « Williams doit trouver le bon compromis »

Anciennement impliqué au sein de Williams

2017-06-09-09-06-51_0036Toto Wolff  estime que l’écurie de Grove est confrontée à sa situation économique dans le choix de son second pilote.

Il faudra attendre le début de l’année 2018 pour connaître l’identité de l’équipier de Lance Stroll chez Williams.

L’écurie de Grove, qui avait testé lors des essais de fin de saison le Polonais Robert Kubica, semblait partie pour offrir à l’ancien pilote Renault l’opportunité de revenir au plus haut niveau après son accident, mais l’annonce espérée ne s’est pas produite.

Une autre variable est venue s’immiscer dans l’équation pour la structure britannique en la personne de Sergey Sirotkin, également présent aux tests Pirelli dans la FW40. Le Russe apparaît désormais comme le favori, mais Williams a décidé de repousser sa décision au mois de janvier au plus tôt.

Une incertitude que Toto Wolff, ancien propriétaire de parts dans l’écurie, a commentée sur les ondes de la BBC. « Si j’étais Williams aujourd’hui, j’aurais été audacieux et j’aurais mis un George Russell ou un Lando Norris dans la voiture ou Charles Leclerc (titularisé chez Alfa Romeo Sauber F1 Team).

Un de ces jeunes talentueux et brillants qui ont remporté des championnats dans le passé pour développer la prochaine superstar. Mais ceci dit, il y a une réalité financière dans laquelle ils sont et ils doivent trouver le bon compromis. »

Williams avait aligné cette année Felipe Massa avec Lance Stroll, avant que le Brésilien ne quitte définitivement la F1 après avoir prolongé en 2017 pour épauler le jeune Canadien qui débutait dans la discipline.

source: Autohebdo.fr

Share