«

»

Déc 23

Hamilton : « Bottas sera plus fort l’an prochain »

Lewis Hamilton estime que son coéquipier Valtteri Bottas a réussi son entrée chez Mercedes

2017-06-11_1895Le Britannique s’attend à une rivalité plus forte en 2018.

Dans le duel interne chez Mercedes, l’avantage a rapidement été pris par Lewis Hamilton face à Valtteri Bottas venu remplacer à la dernière minute Nico Rosberg.

Avec trois victoires pour le Finlandais contre neuf succès et un nouveau titre pour le Britannique, l’écart entre les deux titulaires de l’écurie étoilée a grimpé à 58 points. L’ancien pilote Williams a même terminé derrière Sebastian Vettel au Championnat.

Pour autant, Lewis Hamilton estime que son coéquipier a réussi son passage chez Mercedes. Le quadruple champion du monde rappelle que la situation n’a pas été facile à gérer pour le pilote nordique.

« Valtteri a été un coéquipier parfait cette année, a déclaré Lewis Hamilton, cité dans The Express. Ce n’est vraiment pas simple de débuter dans une nouvelle équipe, spécialement quand on a déjà prévu d’être autre part en début de saison. Il a eu très peu de temps pour s’habituer à sa nouvelle équipe, apprendre les nouveaux systèmes qu’on utilise. Il faut également du temps pour comprendre la voiture et exploiter toutes les performances et il s’en est plutôt bien sorti. »

Valtteri Bottas a dû attendre le GP de Russie à Sotchi pour signer son premier succès. Après avoir retrouvé la première marche du podium en Autriche sur le Red Bull Ring de Spielberg, le Finlandais a pu conclure la saison sur une note positive en remportant le GP d’Abou Dhabi à Yas Marina. De quoi reprendre confiance avant la pause hivernale.

« Il n’est en plus jamais simple de devoir gérer la pression du Championnat, a insisté Lewis Hamilton. Certains pilotes ne parviennent pas à remonter après avoir glissé et ils ne retrouvent jamais leur esprit combatif. Mais il est très fort mentalement et il a su revenir et terminer en trombe. Bottas sera plus fort l’an prochain et je vais m’assurer d’être à mon meilleur niveau. »

source: Autohebdo.fr – Jacques-Armand Dupuis

Share