«

»

Déc 21

Wolff : Lewis ne partira pas du jour au lendemain

Le pilote protège son équipe

Lewis Hamilton et Toto Wolff - remise des prix FIA - photo DPPI - F. Le FlochMercedes négocie toujours avec Lewis Hamilton pour prolonger le contrat du Britannique, puisque ce dernier s’arrête fin 2018.

Toto Wolff joue un rôle actif dans la prolongation du Britannique dans l’équipe et veut rassurer ses troupes sur le fait qu’il ne décidera pas de partir au dernier moment, comme l’a fait Rosberg en 2016.

« Je pense que Lewis a l’esprit libre » explique Wolff. « Il ne veut pas être mis dans une boîte où il lui est dit comment il doit se comporter et ce qu’il doit faire pour être un pilote. L’une des clés pour lui est sa liberté et sa capacité à prendre ses décisions. Garder plusieurs options ouvertes lui permet d’avoir moins de pression ».

« Il pourrait faire quelque chose de totalement différent dans un an ou deux, ou même trois, j’en suis conscient, mais je pense qu’il protégera l’équipe et ne se dira pas qu’il veut en partir du jour au lendemain. Mais c’est l’une de ses forces actuellement ».

Wolff confirme également l’avancée des discussions pour la prolongation de contrat du pilote et compare l’officialisation de la décision avec l’élection d’un nouveau pape : « Les discussions ont débuté et sont en bonne voie. Nous verrons quand la fumée blanche sort de la cheminée ».

Hamilton a vu sa position fragilisée par les querelles incessantes avec Nico Rosberg en 2016, qui avait finalement réussi à remporter le titre mondial. Le Britannique a toutefois bien rebondi après le départ de l’Allemand et en remportant son quatrième titre mondial au sein d’une équipe Mercedes qu’il côtoie depuis plusieurs années.

« Nous travaillons maintenant ensemble depuis cinq ans et nous sommes des frères d’armes. Nous partageons les mêmes objectifs, nous voulons gagner autant de courses que possible et autant de championnats que nous pouvons et cela nous lie ensemble ».

« Il y a eu quelques frustrations l’an dernier à cause de la rivalité entre Nico et Lewis ainsi que du fait des problèmes de fiabilité sur la voiture, et nous avons parlé librement. Nous avons reconnu nos frustrations mutuelles et c’est un pas en avant important dans toute relation, avec de comprendre d’où vient l’autre ».

source: http://nextgen-auto.com

Share