«

»

Déc 19

Verstappen : « Avec cette voiture, vous ne pouvez dépasser qu’en ligne droite »

Max Verstappen estime que sa monoplace 2017 lui a offert moins de possibilités de dépassements en piste

2017-10-22_0386Il y a quelques jours, Pirelli dévoilait ses chiffres de la saison 2017 en F1.

Statistique marquante, un nombre de dépassements largement en baisse en comparaison avec la campagne 2016, avec 435 manoeuvres cette année contre 866 sur les douze mois précédents.

Max Verstappen s’était alors montré le plus adroit dans l’exercice avec 78 dépassements, quand Daniel Ricciardo, son équipier chez Red Bull, s’en est offert un maximum de 43 cette saison.

Le Néerlandais estime que sa monoplace 2017 lui a ainsi offert moins de possibilités, mettant en avant comme meilleur moment son dépassement sur Kimi Räikkönen à Austin, malgré la pénalité reçue.

« Bien sûr, au début, votre première réaction est quelque chose comme : « Pourquoi ? C’était une belle manoeuvre. », commente le Néerlandais sur son site internet. Mais quand vous regardez les règles, ce n’était pas correct. Rien n’était comme dans les règles durant ce week-end.

Les pilotes quittaient la piste sans être pénalisés. Mais vous devez toujours vous concentrer sur les points positifs : la course a été belle et tout le monde a apprécié l’excitation jusqu’au dernier tour.

Cette année, je n’ai pas eu beaucoup de dépassements. Avec cette voiture, vous êtes seulement capable de dépasser sur les lignes droites. Ce qui n’est vraiment pas satisfaisant par rapport à l’année dernière. »

Verstappen, vainqueur en Malaisie et au Mexique, avoue en revanche que cette saison 2017, marquée par sept abandons, lui a permis de progresser sur le plan personnel. « En tant que personne, j’ai certainement grandi, en raison des moments difficiles que j’ai affrontés.

Avec les problèmes et les abandons, c’était une année compliquée, mais j’ai appris de tout cela. » Le Néerlandais avouait en outre dans une interview sur le site Red Bull que son pire week-end s’était avéré celui de Bakou en Azerbaïdjan.

Le fils de Jos avait pourtant bien débuté avec le meilleur temps en EL1, avant de sortir de la piste en EL2, puis d’abandonner en course après un souci moteur.

source: Autohebdo.fr (photo © DPPI / F. Flamand)

Share