«

»

Déc 19

Toyota confirme officiellement son engagement pour 2018-2019

Toyota Gazoo Racing a confirmé son engagement pour la Super-Saison 2018-2019 du WEC

Toyota TS050 Hybrid - photo DPPI - J-M. Le MeurToyota confirme officiellement son engagement pour 2018-2019 Les TS050 Hybrid feront figure de favorites en 2018-2019 en WEC et au Mans.

L’annonce ne faisait guère de doutes, puisque Toyota avait réaffirmé sa volonté de rester en WEC lors de la soirée de remise des prix, mais Toyota Gazoo Racing a officiellement confirmé ce mardi matin sa participation à la Super-Saison 2018-2019 du WEC et donc aux deux prochaines éditions des 24 Heures du Mans.

La marque japonaise alignera donc ses TS050 Hybrid l’an prochain avec la ferme intention d’enfin triompher au Mans après deux échecs marquants lors des deux dernières éditions mancelles.

« Alors que nous approchons de périodes de changements énormes représentés par l’électrification, l’automatisation et d’autres développements, je suis fermement déterminé à faire en sorte que les voitures soient amusantes pour les cent prochaines années, commente Akio Toyoda, président de Toyota.

Depuis 2012, nous avons relevé le défi du Championnat du Monde d’Endurance, y compris les 24 Heures du Mans, avec des voitures de course équipées de technologies hybrides. Bien sûr, nous avons toujours abordé ce défi avec le désir d’aller plus vite que toute autre voiture et de gagner.

Nous voulions non seulement améliorer les performances environnementales en termes de consommation de carburant, mais nous avions aussi un très fort désir de créer des voitures hybrides qui donnaient aux pilotes l’impression que la conduite était amusante.

Cette année, je suis allé au Mans pour la première fois et j’ai entendu des gens encourager Toyota. J’ai aussi entendu beaucoup de gens dire qu’ils aimeraient voir Toyota sortir une voiture de sport hybride comme nos voitures de course.

Moi aussi, je voudrais que nous produisions une telle voiture, et je pense que ce serait une voiture qui contribuerait à rendre les voitures amusantes pour les cent prochaines années. »

Toyota doit dans cette optique présenter au prochain Tokyo Motor Show, un concept GR Super Sport, en lien étroit avec la LM P1 alignée en WEC. Une esquisse de ce concept a d’ailleurs été dévoilé récemment.

Les équipages seront confirmés début 2018

Akio Toyoda mentionne aussi son rival ces dernières années en LM P1, Porsche, qui a mis un terme à son programme pour se diriger vers la Formule e à l’horizon 2019. Toyota restera ainsi le seul constructeur à aligner une LM P1 pourvu d’un système hybride.

« Il est très regrettable que notre rival dans les technologies de pointe sur les routes du Mans soit parti. Pourtant, le Championnat du Monde d’Endurance, dans lequel des voitures de différentes catégories s’affrontent en même temps, et notamment au Mans, où la bataille dure 24 heures y compris sur les routes publiques, reste le terrain d’essai idéal pour aboutir à créer des voitures amusantes pour les cent prochaines années.

Les voitures toujours meilleures que Toyota recherche à créer sont affûtées et développées dans l’environnement extrême du sport automobile. C’est exactement pourquoi nous nous engageons sans relâche dans le sport automobile, sans être influencés par le bon et le mauvais temps économique. »

Toyota Gazoo Racing dévoilera plus de détails sur son engagement, notamment ses pilotes, en début d’année 2018. Si deux voitures devraient logiquement être alignées sur l’ensemble des épreuves WEC, la présence de deux LM P1 au Mans semble la tendance, comme l’avouait récemment Pascal Vasselon.

Toyota a permis à Fernando Alonso de tester sa TS050 Hybrid lors des Rookie Tests de Bahreïn, et l’on pourrait bien voir l’Espagnol au départ du double tour d’horloge sarthois sous les couleurs japonaises.

source: Autohebdo.fr – Pierre Tassel (photo © DPPI / J-M. Le Meur)

Share