«

»

Déc 19

Bilan de la saison 2017 : Williams

Un manque de développement qui coûte cher

Williams duo - source DR- Nextgen-AutoLa première moitié de saison avait déjà montré les difficultés de Williams, pourtant performante en début d’année.

Felipe Massa avait réussi à engranger des points mais rapidement, Force India avait pris la poudre d’escampette et laissé Williams seule à la cinquième place.

Le bilan de cette fin d’année n’a pas été si mauvais, mais la FW40 a montré ses limites sur des terrains qui devaient lui être plus propices, comme par exemple à Suzuka. Néanmoins, le plus dur était fait avec 14 points marqués en Belgique et surtout en Italie, où Stroll réussissait à prendre le départ en première ligne.

Hormis à Monza, il n’y a qu’en Malaisie que Williams a marqué des points avec ses deux monoplaces, ce qui n’a pas empêché l’équipe anglaise d’inscrire des points à chaque course. Felipe Massa a plus souvent été dans le top 10 avec sept entrées dans les points en neuf courses.

Lance Stroll a été un peu en retrait en fin de saison, surtout en qualifications, et a marqué des points à quatre reprises, avec comme meilleur résultat une sixième place à Mexico.

Bilan :

La cinquième place du classement constructeurs ne serait pas si amère si elle ne s’accompagnait pas d’une chute impressionnante du nombre de points marqués. Avec 83 points, Williams est une cinquième équipe bien moins solide qu’elle ne l’était en 2016 grâce aux 138 unités inscrites.

Le développement de la FW40, beaucoup plus lent que celui de la Force India notamment, a empêché l’équipe de lutter pour mieux que cette cinquième place, obtenue sans sérénité face à Renault et Toro Rosso.

Statistiques :

– 5e du championnat avec 83 points
– 1 podium

source: http://nextgen-auto.com

Share