«

»

Déc 06

Les chiffres de la saison 2017 par Pirelli

Pirelli a dévoilé ses principaux chiffres de la saison 2017 de F1

2017-10-18_0048Daniel Ricciardo apparaît notamment comme le pilote ayant effectué le plus grand nombre de dépassements.

Comme chaque fin de saison, Pirelli dévoile les principaux chiffres récoltés sur l’année. Le manufacturier italien a eu fort à faire en 2017 en travaillant avec un diamètre de gommes plus important et sur des monoplaces plus performantes, augmentant ainsi les contraintes sur ses produits.

Pirelli a apporté au total 38 788 pneus sur la saison. Parmi eux, 33 520 étaient réservés pour les week-ends de course et 5268 pour les essais. Dans cette liste, il y avait 25 572 slicks et 13 016 rainurés. Le manufacturier de la F1 les a tous recyclés.

Il y eût en moyenne 26,7 arrêts aux stands par Grand Prix, soit une moyenne de 1,5 par pilote. Le record d’arrêts a été réalisé au GP d’Azerbaïdjan à Bakou avec 41 passages contre seulement 18 au GP d’Autriche sur le Red Bull Ring.

En ce qui concerne les dépassements, Pirelli en a dénombré 435, avec une moyenne de 21,8 par course. Le fournisseur de la discipline n’a enregistré que les manoeuvres effectuées dans un tour lancé. Les manoeuvres réalisées au départ ne sont donc pas répertoriées.

Le record de dépassements a été signé à Bakou avec 42 manoeuvres, tandis que le GP de Russie à Sotchi a été le plus calme avec un seul dépassement à signaler.

Daniel Ricciardo (Red Bull) a été le plus grand attaquant avec 43 dépassements à son actif, dont 13 rien qu’au GP de Grande-Bretagne à Silverstone. Son coéquipier Max Verstappen et lewis Hamilton (Mercedes) sont les meilleurs défenseurs puisqu’ils n’ont été doublés qu’à deux reprises.

La course la plus rapide de l’année aura encore été le GP d’Italie. Lewis Hamilton a remporté l’épreuve sur le tracé rapide de Monza à une vitesse moyenne de 243,626km/h. En vitesse maximale, c’est Sebastian Vettel qui a affolé les compteurs avec une pointe enregistrée à 362,4km/h au GP du Mexique.

Au total, Pirelli a réceptionné des données au terme de roulages accumulés à 329 170 km cette année.

source: Autohebdo.fr – Jacques-Armand Dupuis

Share