«

»

Nov 24

Dovizioso domine la deuxième journée d’essais en Espagne

Devant Crutchlow et Lorenzo

04-andrea-dovizioso-ita_gp_6283.bigLe vice-Champion du Monde s’est montré le plus rapide de la seconde séance d’essais à Jerez .

De nombreux pilotes MotoGP™ ont de nouveau partagé la piste avec quelques-uns de leurs homologues du WorldBSK à l’occasion de la deuxième journée d’essais privés organisée sur le circuit de Jerez.

Troisième au soir du premier jour, Andrea Dovizioso (Ducati Team) s’est hissé en tête le jeudi devant Cal Crutchlow (LCR Honda) avec un chrono en 1’37.663, battant ainsi le record du circuit établi par son coéquipier Jorge Lorenzo en 2015.

Le Majorquin, qui s’était offert son premier podium Ducati sur ce circuit, s’est classé pour sa part en troisième position. Pour les deux représentants Ducati, il s’agissait principalement de collecter le maximum d’informations pour le développement de la Desmosedici GP18, laquelle sera dévoilée au Test Officiel à Sepang en janvier.

Intercalé entre les deux Ducati, Crutchlow a profité de cette deuxième séance pour continuer son travail pour le compte du HRC avec deux prototypes de la RC213V 2018. Son coéquipier Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) finissait quant à lui 12e, deuxième rookie de la hiérarchie.

Leader de la journée inaugurale, Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar) a évalué le nouveau moteur dont Sylvain Guintoli disposait le mercredi. Ce moteur est une évolution que la firme d’Hamamatsu avait également étrenné lors du Test Officiel à Valence en prévision de la saison 2018.

L’Italien occupait la quatrième position tandis qu’Álex Rins (Team Suzuki Ecstar), qui retrouvait sa GSX-RR après l’avoir confiée à Guintoli, a de son côté mis l’accent sur le châssis. Il finissait sixième après avoir couvert 78 tours du circuit andalou.

Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) s’est focalisé sur le dernier châssis de la RC16 et un nouveau bras oscillant tout en évaluant d’autres settings électroniques.

Le Catalan s’est adjugé le cinquième temps de la deuxième journée tandis que Bradley Smith (Red Bull KTM Factory Racing) pointait au dixième rang. Les deux pilotes de la firme autrichienne ont également confronté plusieurs set-ups.

À bord de sa Desmosedici GP17 pourvue de différents carénages aérodynamiques, Tito Rabat (Reale Avintia Racing) s’est brillamment illustré puisqu’il figurait au rang de troisième représentant Ducati de la hiérarchie en septième position. Xavier Siméon (Reale Avintia Racing), classé 16e, a pour sa part continué de se familiariser aux exigences de la catégorie reine en bouclant 66 tours.

Préférant repousser le début de leurs activités à jeudi, Jack Miller (Octo Pramac Racing) a évolué à bord de la Desmosedici GP17 tandis que Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing) disposait de la même machine que Lorenzo. L’Italien et l’Australien ont enregistré les huitième et neuvième chronos.

Dans le clan du team EG 0,0 Marc VDS, Franco Morbidelli a terminé la deuxième séance avec le statut de meilleur rookie en 11e position. Le Champion du Monde Moto2™ a passé la journée à évaluer des set-ups différents afin de se sentir plus à son aise sur sa Honda.

Il a également apporté quelques ajustements au châssis ainsi qu’à l’équilibre de sa machine pour avoir davantage de vitesse en courbe. Álex Márquez, son coéquipier pour ces essais, a lui aussi mis l’accent sur les réglages de sa RC213V pour aider Tom Lüthi lors de son retour prévu en Malaisie.

Du côté du box Aprilia Racing Team Gresini, Scott Redding et Eugene Laverty, substitut d’Aleix Espargaró pour l’occasion, terminaient 13e et 14e, respectivement.

souce: MotoGP.com

Share