«

»

Nov 20

Une fin de saison frustrante pour Citroën en Australie

Deux abandons en 15 minutes

Citroën - Total Abu Dhabi - ArgentineLa dernière étape de la saison a été frustrante pour Citroën Total Abu Dhabi WRT, qui a vu abandonner Stéphane Lefebvre / Gabin Moreau et Craig Breen / Scott Martin, sortis de la route à quelques minutes d’intervalle.

Repartis en Rally2, Kris Meeke et Paul Nagle terminent le Rallye d’Australie en septième position.

– Pour la troisième et dernière étape du Rallye d’Australie, une pluie diluvienne s’installait au dessus de la région de Coffs Harbour. Pour commencer, les équipages devaient enchaîner les spéciales de Pilbara Reverse, Bucca et Wedding Bells, soit 48 km chronométrés.

– Au point stop de l’ES17, Stéphane Lefebvre se présentait avec une C3 WRC endommagée à l’arrière-gauche. Parti en sous-virage sur une plaque de boue glaiseuse, le Français avait heurté une souche d’arbre, arrachant la roue. Les dégâts étant importants, il était contraint d’abandonner.

– Quelques minutes plus tard, la C3 WRC de Craig Breen était signalée arrêtée dans l’ES18. Malgré les conditions extrêmes, l’Irlandais était contraint d’attaquer pour préserver sa quatrième place, mais il partait dans une impressionnante série de tonneaux. En moins d’un quart d’heure, Citroën Total Abu Dhabi WRT enregistrait un second abandon !

– Le soleil faisait son retour pour l’assistance de mi-journée. Reparti en Rally2 avec l’objectif d’effectuer des essais grandeur nature, Kris Meeke pointait au huitième rang du classement général.

– Après les averses de la matinée, les organisateurs décidaient d’annuler le second passage dans Pilbara Reverse. Il ne restait donc que la Power Stage de Wedding Bells pour clôturer la saison.

– Kris Meeke réalisait le cinquième temps de cette ultime spéciale et il héritait de la septième place finale après l’abandon de Latvala.

Kris Meeke

« Cette journée était destinée à préparer 2018. Dans cette optique, c’était plutôt bien qu’il se mette à pleuvoir, car nous pouvions travailler sur ces conditions, dans lesquelles nous avons une marge de progression importante. Ce n’était pas évident d’attaquer alors que je n’avais rien à gagner, mais les enseignements de cette matinée nous serons certainement utiles dans le futur. »

Craig Breen

« C’était une grosse sortie de route, comme il ne m’en était pas arrivé depuis longtemps. Heureusement, la C3 WRC est solide et les éléments de sécurité ont parfaitement joué leur rôle. Notre quatrième place n’était pas assurée, je savais que je devais attaquer pour me préserver d’un retour de Paddon, qui bénéficiait de condition de route légèrement meilleures. Je ne voulais pas terminer la saison avec une nouvelle cinquième place sans me battre. »

Stéphane Lefebvre

« Ce n’est évidemment pas la meilleure manière de terminer une saison. J’ai tout simplement fait une erreur dans la première spéciale, dans un long virage à droite. Les conditions étaient terribles, avec énormément d’eau qui rendait la terre aussi glissante que de la glace. Je me suis fait piéger par une plaque de glaise, la voiture a sous-viré et j’ai tapé une grosse souche. C’est dommage et je suis désolé pour toute l’équipe. »

source: http://nextgen-auto.com

Share