«

»

Nov 11

Carey continue son opération séduction sur les budgets plafonnés

Ferrari, Mercedes et Red Bull à persuader

Chase Carey - photo WR12 -Nextgen-AutoA Genève, mardi dernier, lors d’une réunion du Groupe Stratégique de la F1, le sujet des budgets plafonnés a été abordé.

C’est un sujet qui fait polémique auprès des écuries de pointe, dont la domination pourrait être remise en question.

Chase Carey n’a pas révélé de détails sur cette réunion, mais a exposé sa stratégie générale à la presse. Il reste déterminé mais ne veut pas brusquer les écuries non plus…

« Je ne veux pas trop m’épancher en public sur ces négociations. Ce que je dirais, c’est que nous n’en sommes encore qu’au début. Je pense qu’en règle générale, le conseil d’administration est d’accord sur la direction à suivre. »

« Nous devons bien sûr rentrer dans les détails, et il y aura alors des points de vue différents. C’est notre travail de trouver les bons compromis pour que tout le monde ressente ce qui est le mieux. C’est une proposition juste – les budgets capés – et cela rendra le sport plus sain. »

« C’est ce que nous devons faire, travailler sur ce point, et trouver les bons compromis, les bons accords. Mais concernant la direction générale, je pense que nous sommes largement soutenus. »

« Nous devons maintenant simplement travailler sur les détails. Et le règlement des détails, sur ce genre de sujets, est toujours critique. Il faut s’assurer que tout le monde ait l’impression que ce projet est juste, et que tout le monde en profitera. »

Le patron de la FOM ne pense néanmoins pas qu’aux écuries actuelles. Il songe aussi aux candidats potentiels qui seraient alors plus intéressés pour rejoindre la F1…

« Tout cela créera un business model qui devrait être tout d’abord bénéfique pour les équipes existantes, et je pense que c’est un business model plus sain, qui devrait aussi attirer des nouvelles équipes. »

« Aujourd’hui, quand on regarde de la F1 de l’extérieur, d’un certain point de vue, il semble que les défis du sport et les sommes dépensées par les écuries existantes pourraient dissuader [des candidats potentiels d’entrer en F1]. »

« Et quand ils regardent la compétition actuelle sur la piste, ils voient, de manière réaliste, au plus 6 voitures qui luttent au même niveau pour la victoire, et le reste des voitures qui luttent pour d’autres objectifs, en raison de la différence des budgets et de la différence de performances pour les moteurs. »

« Un budget capé créera une structure de coûts donnant plus de prévisibilité pour le business – c’est le cas aux USA avec les budgets plafonnés aujourd’hui. Finalement, aux USA, ils se protègent eux-mêmes, parce que l’esprit de compétition finit par l’emporter, et vous dépensez seulement ce qu’il faut pour gagner.

Donc il faut créer une structure pour déterminer comment vous dépensez votre argent, et non pas combien. Je pense que cela créera un meilleur modèle pour les fans, un meilleur modèle pour les partenaires existants, et une proposition beaucoup plus intéressante pour les potentiels nouveaux entrants. »

« Nous discutons bien sûr avec quelques candidats et il est assez clair pour eux que la F1 est attractive comme nul autre sport – grâce aux bénéfices que l’on peut tirer de l’identification d’une marque avec le sport. Et si nous pouvons rendre le sport meilleur pour les fans, en faire un meilleur business pour tout le monde, je pense que cela bénéficiera à tous. »

source: http://nextgen-auto.com

Share