«

»

Nov 06

Ecclestone : Les menaces de retrait de Ferrari sont toujours réelles

Bernie prévient Liberty Media

2011-06-09_0314Bernie Ecclestone tient déjà à prévenir ses successeurs à la tête de la Formule 1 : les menaces de Ferrari de quitter le sport ne sont jamais des menaces en l’air.

L’ex grand argentier a souvent dû composer avec les demandes des dirigeants de Ferrari (Enzo Ferrari, Luca di Montezemolo puis Sergio Marchionne) et sait que les Italiens, grâce à leur image, ont un immense pouvoir de pression.

« S’ils savent qu’ils ne peuvent pas gagner dans un nouveau contexte, ils feront en sortent que de nouvelle règles soient mises en place. Et si des règles de distribution des revenus sont mises en place et que Ferrari estime qu’elle aura du mal financièrement, alors ils partiront. Leurs menaces sont toujours réelles, » affirme Ecclestone pour prévenir Liberty Media, qui présentera demain sa vision pour le sport.

Sergio Marchionne n’a pas hésité, en effet, à dire que « si la Formule 1 ne convenait plus à Ferrari, il serait temps d’économiser beaucoup d’argent et de faire des choix plus rationnels », excluant aussi de participer à une F1 de type « Nascar ».

Ferrari a souvent menacé de partir si on touchait à son bonus de 80 millions d’euros. Qu’en sera-t-il avec l’idée des budgets plafonnés à 150 millions d’euros ? Ecclestone est là aussi très clair.

« Ferrari ne veut pas de budget plafonné et de toutes ces idées. Ferrari veut dépenser ce qu’elle peut permettre de dépenser. J’ai toujours dit la même chose : si une équipe ne peut dépenser assez d’argent pour venir en F1, c’est qu’elle ne doit pas venir ou rester. »

« S’il n’y avait plus que 3 ou 4 équipes, alors il faudrait faire quelque chose mais, ce n’est pas le cas donc je doute qu’il y ait beaucoup de changements de ce côté. »

source: nextgen-auto.com

Share