«

»

Nov 05

NASCAR XFINITY Series : Des plaques de restriction au Michigan et à Pocono en 2018

La saison prochaine , il n’y aura plus trois pistes sur lesquelles les plaques de restriction seront utilisées

NASCAR Xfinity restrictionMais cinq pour un total de six courses sur les 33 prévues au calendrier 2018.

Avec seize changements de leader en cent tours, la course d’Indianapolis en NASCAR XFINITY Series adonné satisfaction aux officiels, le package utilisé en 2017 sur l’ovale d’Indianapolis sera reconduit sur cette même piste la saison prochaine, mais aussi utilisé sur le Michigan International et le Pocono Raceway.

Les plaques de restriction seront également utilisées sur le Daytona International Speedway et le Talladega Superspeedway.

Pour les courses du Michigan de Pocono et d’Indianapolis un package aérodynamique spécial sera utilisé avec des plaques de restriction de sept-huitièmes de pouce de diamètre (2,22 centimètres), mais aussi un spoiler de 64,75 pouces (164,47 centimètres) de long et 6 pouces (15,24 centimètres) de large.

Si ce package aérodynamique avait satisfait certains pilotes, ce n’était pas le cas de Kyle Busch, douzième, alors qu’il avait dominé la course les deux années précédentes en menant respectivement 62 tours en 2016 et 53 en 2015.

« Ils voulaient ralentir le gars le plus rapide pour que le reste du peloton puisse l’avoir et ils l’ont fait. » – Kyle Busch à l’issue de la course d’Indianapolis en juillet dernier

Le champion 2015 des Monster Energy NASCAR Cup Series et 2009 des NASCAR XFINITY Series s’était plus retrouvé isolé avec cet avis, puisque nombre de ses rivaux avaient apprécié ce changement opéré par la NASCAR à commencer par Ryan Reed, sixième dans l’Indiana.

« Je pense qu’à chaque fois que vous ralentissez la voiture elle est plus facile à piloter. Quand elles sont plus faciles à piloter, vous êtes plus en position de les mettre dans positions délicates et bien vous en sortir, ce qui vous donne plus de confiance. Je pense que vous devez trouver un équilibre car les hautes vitesses c’est aussi ce qui aide à définir ce sport.

Vous ne voulez pas ralentir à 140 miles par heure sur toutes les pistes, sinon vous ne voudrez pas regarder ça. Il faut simplement trouver un équilibre. Je pense que c’est une étape dans la bonne direction. Il semble que la course soit meilleure. » – Ryan Reed à l’issue de la course d’Indianapolis en juillet dernier

source: http://www.us-racing.com

Share