«

»

Nov 01

DragonSpeed annonce son arrivée en LM P1

Titrée en ELMS sous la bannière G-Drive Racing

2016-09-24-Saturday-0089L’écurie américaine affirme qu’elle participera à la saison 2018-2019 du WEC en LM P1.

Arrivée en LM P2 la saison dernière, l’écurie DragonSpeed – 10Star n’a pas mis bien longtemps a inaugurer son palmarès. En effet, si le titre ELMS 2017 est attribué au G-Drive Racing, l’Oreca 07 n°22 était bien exploitée par l’entité américaine dirigée par Elton Julian.

Moins de dix jours après son sacre, l’écurie a annoncé son intention de sévir en LM P1 la saison prochaine en Championnat du monde d’Endurance.

« L’équipe est ravie et prête à relever ce défi, assure le team principal Elton Julian. Après avoir gagné des titres en GT3 et en LM P2, ce passage en LM P1 est une progression naturelle. Nous étudions avec minutie les partenaires potentiels. Nous avons hâte que cette nouvelle aventure commence. Je me souviens de ma première participation au Mans, en 2005.

Il y avait une équipe  »usine » Audi et des équipes privées de qualité alignant six châssis et quatre moteurs différents. La pole était revenue à un privé (Pescarolo Sport. Ndlr).

Si Toyota continue – ce que nous souhaitons – je pense que durant les deux années à venir, nous pouvons ramener une certaine variété et la tradition des écuries privées compétitives dans la catégorie reine. »

Si le châssis et le motoriste n’ont pas encore été choisis, deux des trois pilotes sont déjà connus. Il s’agit du Suédois Henrik Hedman – pilote amateur et créancier du team – et du Britannique Ben Hanley, qui défend les intérêts de l’écurie depuis l’an passé.

« La possibilité de passer au plus haut niveau avec un groupe aussi talentueux et soudé a rendu cette décision très facile à prendre, souligne le premier nommé. Pas à pas, nous avons grandi ensemble et avons accompli de grandes choses. Je félicite l’ACO et la FIA pour ce nouveau calendrier et cette opportunité qui nous est offerte. »

« Passer en WEC et en LM P1 nous offre la chance de nous battre pour le podium au général, particulièrement au Mans, se réjouit pour sa part Ben Hanley. Henrik ne cesse de progresser et sa motivation est une source d’inspiration pour l’ensemble de l’équipe.

Pour avoir effectué quelques piges avec des équipes LM P2 en WEC cette saison (TDS Racing et CEFC Manor TRS Racing. Ndlr), je peux vous assurer que DragonSpeed est à la hauteur. »

Si, sur le papier, on ne peut qu’espérer voir ce projet se concrétiser, l’inconnue concerne le niveau d’Henrik Hedman, qui rend plusieurs secondes à ses équipiers en ELMS, en LM P2. D’autant plus que l’alinéa d de l’article 10.9.2 du règlement sportif du WEC stipule :

« Pour la catégorie LMP1 uniquement, les pilotes Bronze ne sont pas admis. » Mais gageons que l’intéressé a déjà obtenu les garanties nécessaires de la part des instances dirigeantes, voir qu’il est déjà assuré de passer Silver l’an prochain, ce qui serait cependant étonnant au vu de ses prestations.

source: Autohebdo.fr – Thibaut Villemant

Share