«

»

Oct 30

Hamilton ne s’imaginait pas vivre une telle course

Lewis Hamilton s’est assuré du titre au GP du Mexique mais sa course aura été difficile après le contact avec Vettel

Lewis Hamilton - 4e titre au GP du Mexique - photo WRI2 - J-F GaleroHamilton ne s’imaginait pas vivre une telle course Lewis Hamilton célèbre son 4e titre au GP du Mexique.

Lewis Hamilton a pu laisser éclater sa joie dans l’arène de l’Autodromo Hermanos Rodriguez qui a accueilli le GP du Mexique.

Le pilote Mercedes n’avait qu’à décrocher une deuxième place pour décrocher son quatrième titre, mais le Britannique a été condamnée à une course de remontée suite au contact du début de course avec Sebastian Vettel qui lui a provoqué une crevaison.

Reparti dernier, Lewis Hamilton n’a pu revenir qu’au neuvième rang mais ce résultat était suffisant pour lui offrir le sacre. Son rival allemand, condamné à remporter la course, a échoué au pied du podium après avoir dû changer son aileron avant.

« C’était une manière terrible de le remporter, a reconnu le quadruple champion du monde qui égale Alain Prost et Sebastian Vettel. J’avais annoncé que ce ne serait pas simple au premier virage.

Pourtant, je n’ai pas eu l’impression d’être trop agressif. Ma voiture était très bien placée. Le tour de rentrée aux stands après la crevaison a été vraiment très long. »

Lewis Hamilton a ensuite remercié son entourage et son équipe pour le travail fourni.

« Ce n’est pas le genre de course que je voulais faire, mais je n’ai jamais abandonné. Je veux être auprès de ma famille, de Dieu et de mon équipe pour les remercier. Mercedes a fait un travail incroyable ces cinq dernières années et je suis fier de faire partie de l’aventure », a ajouté Lewis Hamilton.

Toto Wolff, le directeur exécutif de Mercedes Motorsport, a reconnu que la course lui avait paru extrêmement longue.

« C’est une course que j’ai détestée du premier au dernier tour car c’était trop stressant. Nous avons abordé cette course en visant la victoire et l’objectif a totalement changé après l’accrochage », a commenté l’Autrichien sur Canal+.

Si Sebastian Vettel a tout tenté pour conserver ses chances de titre lors du prochain rendez-vous au Brésil, le pilote Ferrari a finalement rendu les armes et féliciter son rival.

« L’équipe a tout fait et je suis déçu. Nous aurions pu faire mieux à certaines occasions mais nous n’avons pas atteint notre objectif. C’est dur de trouver des éléments positifs même s’il y en a, mais c’est trop difficile d’en trouver à cet instant », a déclaré l’Allemand.

Découvrez l’analyse du GP du Mexique réalisée par nos envoyés spéciaux dans le n°2138 d’AUTOhebdo, disponible dès lundi soir en version numérique sur toutes les plates-formes, et dès mercredi en kiosques.

source: Autohebdo.fr – Jacques-Armand Dupuis

Share