«

»

Oct 24

Autodrome St-Eustache: Legault, le maître des Enduros

Après que « dame nature » ait forcé la direction de l’Autodrome St-Eustache à reporter la présentation de sa « Classique d’automne » en deux occasions

2017-10-22--1257Voila que cette dernière se sera présenté sous ses plus beaux atouts dimanche dernier pour qu’enfin se tienne la dernière fête motorisée de la saison 2017 avec l’Enduro 250.

Album photos Flagworld

C’est donc sous un ciel radieux, un mercure digne du mois de juin et des gradins bien remplis, que pas moins de 115 compétiteurs se seront affrontés pour ce dernier rendez-vous de la saison sur le petit ovale des Basse Laurentides.

Après avoir remporté les grands honneurs du « Challenge 200 », il y a trois semaines de cela au volant d’une voiture emprunté, voici que Michel Legault récidive pour l’Enduro 250, encore une fois, avec une monture prêtée, cette fois-ci, par son bon ami Gabriel « La Grosse Poule » Faucher, grand patron de la très chic équipe de course, « Red Neck Motorsport ».

S.V.P., ne pas me tirer des roches, je ne suis que le messager, je ne choisis aucunement les surnoms des pilotes, pas plus que le nom de leurs équipes.

C’est donc au volant des voitures #93, lors du « Challenge 200 » puis #80, dimanche dernier, que Legault aura réussi le doublé des épreuves d’endurance de l’automne 2017.

Sans être un record (le jeune Jason Morand ayant réussi l’exploit lui aussi il y a de cela quelques saisons), il n’en reste pas moins que le pilote de Mirabel sera parvenu en ces deux occasions, à garder le nez de ses voitures suffisamment propre pour se mériter ces deux victoires.

Au terme des 2h51 nécessaires pour compléter les 250 passages, et après recomptage des tours, Normand Brunet, #09 de Terrebonne, sera crédité de la deuxième position, alors que le pilote de la série CTCC, le #66, Jean-François Hevey de Châteauguay, monte sur la dernière marche du podium.

Suite aux inspections d’après course, ce furent les, Kevin Hamel #57 de St-Joseph du Lac, ainsi que Mario Brunet #90 de Blainville, qui auront au final complété le « Top-5 ».

Voici maintenant venu le temps de fermer les livres de cette passionnante 53em saison d’activité « Stock Car » de l’Autodrome St-Eustache.

Si pour les pilotes et les amateurs, les saisons de courses sont toujours trop courtes, et les hivers trop longs ces deniers ont au moins l’avantage de laisser à tous, le temps de bien préparer la saison à venir, qui, nous en somme convaincu, sera tout aussi excitante.

Merci à tous pour cette magnifique saison 2017

ASE- 2017 Merci

La direction de l’ASE désire ainsi remercier tous ses partenaires commerciaux qui année après année continuent de s’associer à notre bannière. Merci à vous, les pilotes, vos équipiers, vos familles, merci pour vos performances sur la piste, de votre comportement hors piste qui, malgré la compétition demeure, pour la grande majorité d’entre vous, toujours correct.

Sans vous, un complexe motorisé comme le nôtre n’aurait aucune raison d’être. Merci à nos officiels dont le travail est plus souvent critiqué qu’apprécié. Merci à vous tous qui semaine après semaine oeuvré aux concessions ou à la sécurité.

Merci aussi, aux gens des différents médias du web pour l’intérêt que vous nous avez porté. Merci finalement aux milliers de spectateurs qui tout au long de la saison remplissent les estrades. Le slogan dit, « St-Eustache, c’est ma place », mais dans les faits… C’est votre place, vous les passionnés de courses automobiles.

source: Dominic « Crack-Shaft » Beaulieu – pour Autodrome St-Eustache  (montage photos Crack-Shaft)

Album photos :  flagworld.com

Share