«

»

Oct 19

ST Racing termine la saison au troisième rang en classe Touring Car

Au Championnat Pirelli World Challenge

St Racing moved up to 2nd in the points at Lime Rock ParkLa saison de course du championnat Pirelli World Challenge (PWC) a pris fin ce weekend au circuit Mazda Raceway Laguna Seca, l’un des plus beaux parcours en Amérique du Nord.

L’enthousiasme était au maximum, car l’équipe ST Racing amorçait le weekend avec seulement huit points de retard sur la première place au championnat. Les pilotes Samantha Tan et Nick Wittmer étaient tous les deux d’accord pour dire que ce circuit de 3.6 kilomètres et 11 virages est parmi leurs préférés.

Pirelli World Challenge A victory and a podium for ST Racing

Samedi matin, le drapeau vert est tombé à précisément 09 h 50 pour la première course du weekend PWC et la deuxième moitié du peloton de 25 voitures avait peine à maintenir le rythme des meneurs. Samantha Tan prenait le départ roulant en 21e position, tandis que son coéquipier Nick Wittmer partait en quatrième place.

Wittmer terminait en troisième place et Tan en 17e pour cette première course. « Je ne crois pas que la Série a pris la bonne décision de donner le départ, » nous disait Tan, « les meneurs allaient déjà beaucoup trop vite et nous avions peine à maintenir le rythme. Nous étions déjà presqu’à fond dans le virage neuf et nous avons reçu le vert dans le virage dix.

Lorsque j’ai vu les meneurs sous la ligne de départ-arrivée, je ne pensais jamais qu’ils allaient donner le drapeau vert. J’étais très surprise lorsqu’ils ont agité le vert, car le peloton n’était pas formé du tout. J’ai pu reprendre un peu de terrain jusqu’au virage un, mais une sortie de piste a créé beaucoup de poussière et quelques voitures on pu me dépasser.

Puis, une Lotus m’a poussé hors piste au virage quatre et j’ai du faire du rattrapage. Ma course a été correcte, sans plus. J’ai pu reprendre quelques positions, lorsque je me suis remise à foncer, mais ma concentration n’y était pas. Somme toute, j’ai repris quatre positions alors, je ne peux pas me plaindre ».

Quelques minutes après la fin de la course, l’équipe ST Racing apprenait que Nick Wittmer qui avait terminé au troisième rang était disqualifié, sa voiture étant cinq kilos sous le poids minimum.

Le natif de Montréal était extrêmement déçu. Le weekend avait pourtant commencé avec bon espoir de remporter le championnat, et tout d’un coup, la plus grosse déception de la saison.

L’équipe avait omis de compenser le manque de poids du système de refroidissement pour la combinaison de course de Nick qui avait demandé à son ingénieur de ne pas l’utiliser vu la température matinale plutôt fraiche à Monterey samedi matin. « Une simple erreur », nous disait Ken Tan, le propriétaire de l’équipe.

L’erreur allait coûter à Nick ses points au championnat pour la troisième place de la première course et il devrait prendre le départ de la deuxième et dernière course à l’arrière du peloton.

Il faisait très beau et chaud pour la deuxième course du weekend et nous allions avoir une démonstration du grand talent de pilotage de Nick Wittmer. Il conduisit sa BMW M235R de main de maitre, gagnant 10 positions en seulement deux tours, jusqu’en 15e place. Samantha Tan, de son côté, avait perdu quelques positions au départ dû à un incident dans le virage deux, mais allait reprendre plusieurs places avant la fin de l’épreuve.

À la fin de la course, Nick Wittmer avait fait neuf autres dépassements et croisait le fil d’arrivée en sixième position. Tan était quelque peu déçue de sa dernière course en classe Touring, mais tout le monde était d’accord pour dire qu’elle avait fait un bon travail et continuait de s’améliorer.

La sixième place de Nick allait lui assurer une troisième place au classement général du championnat PWC. Toute l’équipe ST Racing était présente pour les célébrations au banquet de fin de saison et les équipiers se sont bien amusés.

Le dernier weekend de course était intéressant pour plusieurs raisons. En effet, une équipe de chercheurs de l’université de l’état du Michigan avait choisi Samantha Tan pour participer à une étude sur les conditions physiologiques d’un coureur durant les qualifications et la course, mesurant le rythme cardiaque, la respiration, la température centrale et le niveau de fatigue.

Tout au long du weekend, le docteur David Ferguson et un assistant ont enregistré des données durant plusieurs sessions en piste, via une veste que portait Samantha. Cette information pourrait se révéler vitale au cheminement de carrière d’un pilote. L’université de l’état du Michigan va publier les résultats au cours de prochains mois et les rendre publics.

Course 2 Citations des pilotes :

2017-05-21-1074

Samantha Tan (BMW M235iR #38 GPI-Motul) « Mon départ a été correct. Au virage un, je me dirigeais vers l’intérieur et je me suis retrouvé côte à côte avec une Honda et je me suis retrouvée complètement à l’extérieur ou l’adhérence n’était vraiment pas très bonne. J’accélérais bien vers le virage deux, mais un incident s’est produit juste devant moi et j’ai du lever le pied pour l’éviter avant le virage trois.

Je me suis battu avec plusieurs opposants durant la course et fait de très bons dépassements. Somme toute, une très bonne expérience qui ajoute à mon apprentissage. J’aurais bien aimé faire mieux, comme d‘habitude, mais je continue d’apprendre et je suis bien heureuse ».

Nick Wittmer (BMW M235iR #91GPI-Motul)

2017-05-20-1289

« Avec tous les dépassements que j’ai fait durant la course, j’aurais bien aimé remporter le prix pour la meilleure remontée, mais je n’y était pas admissible à cause de ma disqualification. J’ai dû prendre le départ de la 25e et dernière position, c’est le règlement. J’ai décidé de foncer et travailler du mieux que je le pouvais pour la course. Au départ, j’avais seulement deux points d’avance sur la quatrième positon au championnat.

Je devais donc terminer juste derrière lui ou mieux pour conserver ma troisième place. Il a fini cinquième et moi sixième. J’ai réussi à passer de la 25e position à la sixième, sans drapeau jaune. Ma concentration était totale. J’aimerais remercier mon équipe de m’avoir donné toute une voiture pour cette course et terminer au troisième rang du classement général. Nous sommes très heureux de ce résultat. »

Les courses de la classe TC du PWC au Mazda RacewayLagunaSecaseront rediffusées sur le réseau CBS Sports Network le mercredi 23 octobre 2017 à 20 h 00 HDE.

Les amateurs de course peuvent suivre Samantha Tan sur son site web à samanthatanracing.com, sur Instagram (@samanthatan_racing), sur Facebook (STRSamantha) et sur Twitter (STR_Samantha).

Au sujet de ST Racing

ST Racing est fondée officiellement en octobre 2016. Elle réunit plusieurs personnes très expérimentées pour la saison 2017 du Pirelli World Challenge. Les pilotes Samantha Tan et Nick Wittmer conduisent tous les deux une nouvelle voiture, la BMW M235R, dans la classe TC.

Kenneth Tan, est le propriétaire de l’équipe avec Ben Distaulo comme directeur et Alex Dupré, comme ingénieur. Pierre Savoy sera de retour comme coach de Samantha.

Au sujet du Pirelli World Challenge

Le Pirelli World Challenge est une série de courses nord-américaines gérée par WC Vision. La série World Challenge est fondée en 1990 et a célébré ses 25 ans en 2014. La série comprend 7 classes de pilotes et six classes de voitures : Grand Touring (GT), GT Cup (depuis 2015 – pour les Porsche 991 Cup), GTS, Touring Car (TC), « Touring Car B-Spec » (TCB) depuis 2012, and « Touring Car A » (TCA), depuis 2014.

En 2014, la nouvelle classe GTA pour les pilotes, est formée pour les pilotes professionnels qui ne gagnent pas leur vie principalement en sports motorisés. En 2016, la classe SprintX est formée : une course sprint de 60 minutes avec deux pilotes, pour les voitures des classes GT et GTS ce qui porte le nombre de classes à huit cette année.

La raison d’être du Pirelli World Challenge® est d’offrir aux équipes de course, aux constructeurs et aux fournisseur de pièces d’après-vente une séries de courses compétitives pour les voitures de production au cours desquelles ils ont l’occasion d’éprouver leurs produits.

source:  Service Presse

Share