«

»

Oct 19

Le Parquet National Financier enquête sur le rachat de la F1

Un possible conflit d’intérêts ?

Liberty Media logoLe Parquet National Financier, chargé en France d’enquêter sur des affaires d’une grande complexité concernant la lutte contre la fraude fiscale, la corruption ainsi que les affaires boursières, s’intéresse de près au rachat de la F1 par Liberty Media.

Selon le New York Times, le PNF serait intrigué par un possible conflit d’intérêts : en effet, au moment du rachat de la F1, la FIA (dont le siège est à Paris, Place de la Concorde) détenait toujours une participation dans le sport.

« Nous sommes entièrement confiants, toute investigation trouvera que la FIA a approuvé le rachat de manière appropriée, et nous sommes prêts et disposés à coopérer avec n’importe quelle enquête, si une investigation venait à être lancée, ou si les autorités légitimes souhaitent une clarification » a déclaré la FIA dans un communiqué.

Le PNF n’est pas la seule instance à enquêter sur le rachat de la F1. Le Bureau britannique de lutte contre les fraudes s’est aussi attelé à la tâche.

Rappelons que la FIA ne détient que 1 % du sport, et ce depuis 2013, selon un accord trouvé entre Jean Todt et Bernie Ecclestone.

« C’est la FIA qui l’a voulu » rappelle Bernie aujourd’hui. « Beaucoup de choses arrivent dans ce business, et vous ne pouvez pas toujours comprendre pourquoi ce genre de choses est autorisé. Quelqu’un m’a dit qu’il y avait un problème. »

« Au bout du compte, les Français vont se pencher sur ce dossier et l’étudier s’ils pensent qu’il y a quelque chose qui ne va pas. »

Du côté de Liberty Media, c’est pour le moment le silence qui prévaut.

source: http://nextgen-auto.com

Share