«

»

Oct 19

Epilogue écourté pour Simon Gachet

Sur la McLaren 570S GT4 Energy by ART

Simon Gachet McLaren  3A l’exception d’un bon début de course dominicale, Simon Gachet n’aura guère pu montrer son talent au Paul Ricard, où le championnat de France FFSA GT a vécu son épilogue.

La puissante McLaren 570S GT4 faisait clairement partie des favorites sur la version longue du circuit varois mais par deux fois l’équipage #3 a été contraint à l’abandon.

Déception aux essais, désillusions en course

La spirale négative s’enclenche dès les essais chronométrés, quand un amortisseur défaillant hypothèque les chances des deux pilotes de l’équipe Energy by ART. Bruno Hernandez et Simon Gachet ne peuvent faire mieux que 22ème et 14ème.

La course 1 se réduit à sa plus simple expression. Au premier tour, Bruno se retrouve impliqué dans un accrochage avec une Porsche et une Aston Martin. La McLaren est très endommagée et des pièces devront être acheminées d’Angleterre par avion pour qu’elle puisse prendre le départ de la course 2.

Celle-ci débute au mieux pour Simon, qui est en fait parti de la 12ème place de grille suite à l’application de pénalités à deux pilotes. L’Isérois est déjà 8ème au premier passage mais il se maintient difficilement à cette place pendant quelques tours avant de devoir céder à plusieurs attaques.

Il est 12ème quand il s’arrête au stand pour un changement de pilote qui finalement n’aura pas lieu. Un examen de la voiture révèle en effet un problème de train avant et la décision est prise de renoncer par mesure de sécurité.

Simon : « Je suis bien sûr déçu de terminer le championnat de France de cette façon, d’autant plus que nous aurions dû jouer les premiers rôles sur ce circuit. Nous étions même très confiants après les essais libres (4ème temps NDLR). Malheureusement, les qualifications se sont mal passées et je me suis retrouvé au chômage technique samedi suite à l’accrochage du début de course.

Ce ne fut pas le cas de nos mécanos qui ont terminé la reconstruction de la voiture dimanche matin. Dans la course 2, j’ai commencé à ressentir des vibrations dès le 3ème tour et un manque total de grip. La voiture était instable, je sentais qu’il y avait du jeu dans la roue avant gauche. Toute l’équipe, Bruno et moi, nous ressentons beaucoup d’amertume face à cette absence de résultat. »

Clap de fin à Portimao

Ce sera au tour de la European Le Mans Series de s’achever le week-end prochain à Portimao. Le circuit portugais n’avait plus accueilli le championnat depuis 2010, quand il s’appelait Le Mans Series.

Olivier Panis, mentor de Simon et Team Principal de l’équipe Panis-Barthez Compétition, s’était imposé au classement général en compagnie de Nico Lapierre et de Stéphane Sarrazin, au volant d’une Peugeot 908 HDI FAP engagée par Oreca en LMP1 !

Simon et ses équipiers Eric Debard et Theo Bean tenteront d’améliorer en Algarve leur meilleur résultat de la saison en LMP3 (5ème au Paul Ricard).

Horaires Portimao

Samedi 21 octobre : Qualifications à 14h55 (10 min.).
Dimanche 22 octobre : Course à 13h00 (240 min.)

Site officiel championnat de France (résultats, live et rediffusion des courses) : https://south.gt4series.com/

source : Romane Didier / future racing commm

Share