«

»

Oct 15

Lauda : Lewis et Nico ne se disaient même plus bonjour

L’ambiance était exécrable chez Mercedes en 2016

2016-06-11_48182Lewis Hamilton et Nico Rosberg ont reçu la menace de la part de Mercedes de voir leurs contrats rompus s’ils ne trouvaient pas un moyen de cohabiter en piste l’an dernier.

Niki Lauda révèle que l’équipe a dû prendre des mesures après que les deux pilotes se sont accrochés, abandonnant ensemble au troisième virage de la course à Barcelone.

« Nous avons instauré des règles, surtout à Barcelone où ils se sont éliminés, nous avons dit que c’était inacceptable pour Mercedes » révèle Lauda. « Nous devons gagner, l’un de vous doit gagner et vous ne pouvez pas vous pousser hors-piste, leur a-t-on dit ».

« Nous leur avons dit qu’il y avait des règles, qu’ils n’étaient plus autorisés à se battre et qu’ils devraient payer des pénalités s’ils recommençaient, ou qu’ils risquaient d’être libérés de leur contrat car nous sommes une équipe et que nous pouvons pas nous auto-détruire, » ajoute l’Autrichien, confirmant ainsi les rumeurs qui circulaient dans le paddock.

« Toto est venu avec de bonnes règles et la paix a été restaurée. Nous nous sommes battus et les accidents entre eux ont été réduits ».

L’incident de Barcelone a mené à un long débat dans le motorhome de Mercedes entre Wolff, Lauda et leurs pilotes afin de savoir qui était en tort et comment désamorcer le conflit.

« La grande discussion était de savoir à qui revenait la faute. Pour moi, il est clair que Lewis avait été beaucoup trop agressif en se déportant vers la droite, en mordant dans l’herbe, ce qui l’avait empêché de freiner et l’avait fait percuter Nico. J’ai dit que si je devais choisir entre les deux, c’était plus la faute de Lewis que celle de Nico ».

« Lewis n’a pas apprécié cela car il avait un avis différent. Il m’a demandé pourquoi je le critiquais et je lui ai répondu que je ne pouvais pas accepter qu’ils s’accrochent et qu’on ne trouve aucun responsable. Pour moi, il devait y avoir un fautif.

Lewis s’est énervé et a dit à Nico que c’était aussi de sa faute car il était allé à l’intérieur. Il lui a demandé pourquoi il n’avait pas laissé de place et la réponse était que Nico voulait gagner la course ».

Et Lauda confirme une autre rumeur : Lewis Hamilton a bien fortement songé à quitter Mercedes, frustré de penser que son équipe prenait le parti de l’Allemand. Lauda a été contraint d’aller voir Hamilton à Ibiza pour mettre les choses à plat et le convaincre de rester. Mais le mal était installé entre les deux pilotes, comme l’explique l’ancien pilote.

« Au début de leur cohabitation, tout allait bien mais plus la compétition s’est installée et plus ils se sont confrontés. La compétition était uniquement pour savoir qui de Nico ou Lewis allait être champion. Ils n’avaient aucune relation, ce qui est toujours mauvais. C’était si mauvais qu’ils ne se disaient plus bonjour le matin ».

« Je ne m’attends pas à ce qu’ils prennent le petit-déjeuner ensemble s’ils ne s’aiment pas, mais c’était vraiment difficile. Cela les a tous les deux affectés. Lewis était très énervé de la performance perdue à essayer de se jouer des tours. Ils ne partageaient pas leurs réglages, ce qui est mauvais pour une équipe car il faut avancer. Ils ont jouer tous les mauvais coups du manuel, mais pour l’équipe c’était usant ».

source: http://nextgen-auto.com

Share