«

»

Oct 13

Championnat du Monde MotoGP™ – Japanese GP: trois pilotes, quatre courses pour une couronne

Tout ce qu’il faut savoir sur la conférence de presse du JapaneseGP

MotoGP - Press - Japon JeudiLes prétendants à la couronne mondiale Marc Márquez, Andrea Dovizioso et Maverick Viñales se sont exprimés en amont du JapaneseGP.

La conférence de presse, donnée en amont du Grand Prix Motul du Japon, réunissait Marc Márquez (Repsol Honda Team), Andrea Dovizioso (Ducati Team), Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP), Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini), Takaaki Nakagami (Idemitsu Honda Team Asia) et Joan Mir (Leopard Racing).

En tête du Championnat du Monde MotoGP™, Marc Márquez mène la danse après avoir frappé un grand coup sur le tracé d’Aragón. Sa victoire combinée à la septième place de son adversaire Andrea Dovizioso, lui permettent en effet d’aborder cette 15e épreuve du calendrier avec une avance de 16 points sur l’Italien.

« Nous arrivons sur le tracé de Motegi dans de bonnes dispositions, puisque nous sortons de deux victoires, a déclaré Marc Márquez. Mais il faudra rester prudents, puisque la météo s’annonce instable.

J’aime le tracé, même si j’y ai souvent rencontré des difficultés par le passé. L’an dernier, nous étions d’ailleurs plutôt rapides : nous avions gagné la course et remporté le titre.

Peu importe les conditions, je suis impatient de commencer le week-end […] Vous ne savez jamais quel sera votre rival le dimanche ; ça peut être aussi bien Dani, Jorge comme Valentino.

Chaque rendez-vous est différent, mais je me sens bien sur la moto. Nous devrons donc garder le même état d’esprit ainsi que la même façon de travailler, pour tenter de trouver la meilleure base de réglages. La tournée outre-mer est cruciale et nous ferons de notre mieux. »

Andrea Dovizioso continue malgré tout de garder espoir et le circuit de Motegi devrait plutôt bien convenir à sa Ducati Desmosedici.

« Le Championnat n’est peut-être pas aussi serré qu’à Aragón, il n’empêche que les écarts restent faibles, reconnaissait l’Italien. Nous avons notre chance tous les trois, car la situation peut facilement basculer. La stratégie sera d’attaquer : 100 points restent encore à distribuer, tout peut donc arriver.

En attendant je suis content d’être dans cette position. Bien sûr, ça ne sera pas évident car mes adversaires sont très forts, mais je suis confiant. Je sais ce que nous avons accompli cette année.

Je ne sais pas si nous serons en lice pour le titre jusqu’à la fin, mais nous allons rester concentrés pour essayer de tout donner […] Motegi est un tracé qui me convient. On y trouve de gros freinages, un point sur lequel nous sommes particulièrement forts.

Et avec le nouveau carénage, je pense que nous pouvons être également compétitifs. Nous disposons d’un puissant moteur, nous avons donc quelques atouts. »

Maverick Viñales, classé quatrième du Grand Prix d’Aragón, reste lui aussi en compétition avec ses 28 points de retard sur son compatriote Marc Márquez.

« Nous donnerons le maximum, pour avoir une chance de battre Andrea et Marc, indiquait le Catalan. Nous avons souffert dernièrement en course, car nous avions opté pour le mauvais choix de pneus.

Toujours est-il que nous sommes plutôt rapides, mais nous devons encore travailler et améliorer la moto. Nous ferons de notre mieux même si le week-end s’annonce difficile.

J’aime beaucoup ce circuit. L’an passé j’y étais plutôt rapide, tout particulièrement durant le GP. Je suis donc curieux de commencer […] J’ai toujours été assez fort lors de la tournée outre-mer, je pense que ce sera le cas également cette année.

J’ai davantage de points positifs en Australie et en Malaisie. Nous verrons, notre moto peut bien marcher pour ces trois rendez-vous. »

source: MotoGP.com

Share