«

»

Oct 12

Une pièce à 59€ (87.15$ can) qui coûte cher à Ferrari

Sergio Marchionne, le président de Ferrari, a tapé du poing sur la table

Sergio Marchionne- président Ferrari - photo nextgen-auto.comAprès avoir vu les chances de titre de Sebastian Vettel s’éloigner un peu plus suite à son abandon au GP du Japon pour un simple souci de bougie.

La Scuderia Ferrari va rapidement se concentrer sur ses soucis de fiabilité après avoir accumulé les bévues.

Après un GP de Malaisie où Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen ont rencontré des problèmes mécaniques, le Grand Prix du Japon disputé le week-end dernier à Suzuka semble avoir scellé le sort du Championnat.

Sebastian Vettel a dû abandonner après seulement quatre tours en raison d’une bougie défaillante, une pièce à 59€ selon les dires du président de Ferrari Sergio Marchionne qui s’est confié à la chaîne CNBC à l’occasion d’un événement célébrant le 70e anniversaire de Ferrari à New York.

« C’est un problème que nous avons ignoré pendant trop longtemps car cela n’avait une grande importance, mis nous avons eu au moins trois occasions où les conséquences sur les performances ont été désastreuses. Nous allons réparer ça », a indiqué Sergio Marchionne.

Malgré la déception de cette seconde partie de saison, le président de Ferrari reste fier de son équipe et du potentiel affiché.

« La saison n’est pas perdue. Il reste encore à faire. Je ne parlerai pas de malchance. Je n’y crois pas. Le plus important est de ne pas perdre la confiance qui a permis de nous hisser si haut.

Je suis ravi de ce que l’équipe a réalisé et je suis convaincu que nous saurons réduire drastiquement l’écart avec Mercedes lors des quatre prochaines épreuves. sans vouloir être arrogant, je pense que nous sommes au même niveau que Mercedes voire mieux », a ajouté Sergio Marchionne.

Sebastian Vettel accuse 59 points de retard sur Lewis Hamilton qui pourrait être titré dès le prochain Grand Prix à Austin (Texas) le 22 octobre.

Découvrez l’analyse du GP du Japon réalisé par notre envoyé spécial dans le n°2135 d’AUTOhebdo, disponible dès à présent en version numérique sur toutes les plates-formes et ne kiosques.

source: Autohebdo.fr – Jacques-Armand Dupuis

Share