«

»

Oct 11

Peugeot abandonnera le Dakar après 2018

Jean-Marc Finot, a confirmé que Peugeot abandonnerait son programme au Dakar après l’édition de l’an prochain

Carlos Sainz - Lucas Cruz (Peugeot) ©MCH Photography - Peugeot SportVotre décision est une surprise : tous les voyants d’une arrivée en Endurance semblaient au vert.

Qu’est-ce qui a motivé ce changement de direction ?

Les incertitudes concernant la réglementation LM P1 2020 n’ont pas aidé. S’il y a aujourd’hui une envie de la faire évoluer vers une forte réduction budgétaire, ce n’est pas écrit et il n’y a pas de planification limpide. Le deuxième point d’inquiétude était la concurrence à échéance de notre arrivée, et là encore, la visibilité n’était pas bonne…

L’idée de la technologie Pluggin (le fait de recharger la batterie lors d’un arrêt au stand. Ndlr) avait été défendue par Peugeot lors des discussions techniques, quitte à être en opposition avec le discours de réduction des coûts que vous défendiez.

Là encore, comment expliquer ce retournement de situation alors que le futur règlement semblait avoir été dessiné pour répondre à vos désirs ?

Le Pluggin ne coûtait pas forcément cher. Il supposait effectivement d’embarquer une réserve de batterie supplémentaire, mais Peugeot demandait dans le même temps que cette batterie soit standardisée afin d’arrêter toute course à l’armement.

C’était une vraie source de réduction des coûts. Une autre était de dire qu’avec plus de batterie, il était plus aisé d’obtenir de l’énergie et donc de la puissance et de la performance.

Si les discussions allaient globalement dans le bon sens, un effort supplémentaire aurait été souhaitable pour nous convaincre, car l’Endurance demeurait un programme onéreux…

Concernant le Rallye-Raid, que faut-il comprendre, votre communiqué étant, là encore, assez évasif ?

Nous participerons au Dakar 2018 avec Peugeot, puis la décision du groupe PSA est de se limiter à un programme sportif international par marque. Donc nous abandonnerons celui-ci…

Découvrez l’interview complète de Jean-Marc Finot dans le n°2135 d’AUTOhebdo, disponible dès à présent en version numérique sur toutes les plates-formes et en kiosques.

source : Autohebdo.fr – Propos recueillis par Romain Bernard

Share