«

»

Oct 09

Sainz ne s’attendait pas du tout à courir pour Renault à Austin

Une vraie surprise !

2016-06-12_1064Au Grand Prix des États-Unis, Jolyon Palmer sera remplacé chez Renault par Carlos Sainz, comme nous l’avons appris au Japon ce week-end.

Le pilote espagnol s’attendait honnêtement à finir la saison chez Toro Rosso et n’a appris la nouvelle de son transfert chez Renault, samedi dernier, que 30 minutes avant la presse.

« C’était assez inattendu de mon côté ! C’est une grande surprise, pour moi comme pour vous ! Mon manager m’a appris que Cyril Abiteboul lui avait dit… »

A quoi a pensé l’ancien champion de Formule Renault V8 3.5. en apprenant la nouvelle ?

« Pas à beaucoup de choses… parce que j’étais vraiment concentré sur la course, et du coup je ne l’ai pas réalisé. Quand je suis allé me coucher, j’étais heureux, parce que je savais que c’est une bonne chance pour moi de m’adapter à la voiture un peu plus tôt qu’attendu, une bonne occasion aussi d’apprendre à connaître mes ingénieurs, l’équipe, les mécaniciens un peu plus tôt. »

« Oui, ça m’a plu, même si je ne suis pas très émotif, ou heureux, parce que j’étais tellement concentré sur le week-end que c’était difficile de sortir le Grand Prix de mon esprit… »

En dépit de cette concentration, Carlos Sainz, qui partait en fond de grille, est sorti de la piste dès le premier tour à Suzuka. Son aventure chez Toro Rosso se finit en queue de poisson…

« Cette course était très simple. Nous sommes partis en tendres et il y avait moins d’adhérence qu’attendu. Nous voulions gagner des places au départ parce que c‘était une course à un seul arrêt, et donc il ne se serait pas passé beaucoup de choses. J’ai essayé de prendre ce risque… Normalement, cela fonctionne, mais là, ça n’a pas marché, et je suis parti au large au virage 6, j’ai pris beaucoup de poussière, c’était beaucoup plus sale qu’attendu, et j’ai perdu la voiture… »

« Donc je n’ai pas de regrets, bien sûr. Je poussais fort pour l’équipe, au moins pour cette dernière course. Je devais prendre un risque au départ, et ça n’a pas marché. »

source: http://nextgen-auto.com

Share