«

»

Oct 09

Le MotoGP™ s’envole pour le Japon

Le tracé de Motegi accueille la première étape de la tournée outre-mer

Land of the 93 Marquez back on top in TexasMarc Márquez espère accroître son avance en tête du Championnat.

Le Championnat du Monde entame sa tournée outre-mer par Motegi, circuit situé à 150 km au Nord Est de Tokyo. Introduit au calendrier en 1999, ce rendez-vous fut couru à 19 reprises, sous les appellations Grand Prix du Japon et Grand Prix du Pacifique.

Depuis Silverstone, Marc Márquez (Repsol Honda Team) n’a en tout cas pas ménagé ses efforts pour récupérer le leadership, délaissé dans une casse moteur.

Après avoir privé Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing) de la victoire dans le dernier tour d’un Grand Prix de Saint-Marin disputé sous la pluie, le Catalan enchaînait avec un triomphe à Aragón.

Le tenant du titre, qui avait pourtant vu sa série de quatre pole positions consécutive brisée un jour plus tôt, faisait une excellente opération au Championnat, puisque son rival Andrea Dovizioso (Ducati Team) ne faisait de son côté pas mieux que septième.

Marc Márquez frappait un grand coup en triomphant à Aragón devant Pedrosa et Lorenzo alors que Dovizioso ne faisait pas mieux que septième.

Autrefois à égalité de points avec l’Italien, le représentant du team Repsol Honda en compte ainsi 16 d’avance au moment de se prendre la direction du Japon, où il entend bien frapper fort une fois de plus, surtout sous les yeux de ses employeurs.

Le circuit lui rappelle également de bons souvenirs et pour cause ! Il y a tout juste un an, le natif de Cervera remportait l’épreuve alors qu’au même moment les deux officiels Yamaha partaient à la faute. Marc Márquez y décrochait alors son cinquième titre mondial. Marc Márquez a été sacré Champion du Monde au Japon suite à sa victoire et aux abandons de Valentino Rossi et Jorge Lorenzo.

Oui mais cette année, la situation est différente. Marc Márquez ne peut pas espérer être sacré dès cette manche et Andrea Dovizioso reste en embuscade. Lors de la précédente édition, le transalpin figurait d’ailleurs sur la deuxième marche du podium.

Et même si cette piste ne lui a pas forcément réussi par le passé, cette dernière dispose de fortes accélérations, qui devraient convenir au moteur de sa Desmosedici GP17, en gros progrès cette année quelle que soit la course. Objectif : succéder à Loris Capirossi et Casey Stoner, dernier vainqueur en date sur une Ducati (2010).

Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP), qualifié en pole position à Aragón, aura quant à lui tout perdu dans les premiers tours. L’Espagnol échouait tout compte fait au pied du podium et malheureusement l’écart vis-à-vis de son compatriote Marc Márquez grandit peu à peu. Le pilote Yamaha accuse en effet 28 longueurs de retard au lieu de 16.

Son coéquipier Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) aura en revanche fait sensation. Pour son retour de blessure, le nonuple Champion du Monde se hissait tout d’abord en première ligne, avant de s’adjuger une cinquième place en course.

24 jours s’étaient alors écoulés depuis sa double fracture tibia/péroné. Et l’Italien devrait être dans une bien meilleure condition physique encore à Motegi, après ces deux semaines de trêve.

Ce Grand Prix du Japon aura enfin une importance pour un autre constructeur… Suzuki. Álex Rins et Andrea Iannone (Team Suzuki Ectsar) auront de fait à cœur d’aller chercher un bon résultat pour oublier les récentes déceptions.

La première séance d’essais libres du Grand Prix Motul du Japon se tiendra vendredi 13 octobre à partir de 9h55 (2h55 heure française).

source: motogp.com

Share