«

»

Oct 08

Supercars : Reynolds et Erebus remportent Bathurst 1000

Scott McLaughlin et Alexandre Prémat ont abandonné

David Reynolds - Bathurst 1000 Erebus Motorsport - photo SupercarsDavid Reynolds et Luke Youlden ont remporté la Bathurst 1000 avec Erebus Motorsport, épreuve phare des Supercars

David Reynolds et son coéquipier Luke Youlden (Holden) ont remporté la Bathurst 1000 disputée en majeure partie dans des conditions détrempées.

Le premier pilote de la Commodore n°9 d’Erebus Motorsport parti en première ligne est resté aux avant-postes et s’est emparé de la tête à l’issue du pénultième restart en prenant l’avantage sur Nick Percat (Holden) qui a finalement abandonné à un tour de l’arrivée.

La Holden n°9 s’est imposée avec près de quatre secondes d’avance sur la Holden n°2 de Scott Pye et Warren Luff qui a résisté à une attaque de Shane van Gisbergen qui sauvera avec son coéquipier Matt Campbell une cinquième place après être sorti de la piste dans les derniers tours.

L’équipage du Walkinshaw Racing a profité des interruptions de course pour remonter dans le peloton après s’être élancé de la 20e position.

La Ford Falcon n°12 de Fabian Coulthard et Tony d’Alberto complète le podium après avoir profité d’une bonne stratégie avec les voitures de sécurité. Les pilotes du DJR Team Penske ont terminé devant la Holden n°9 de Dale Wood et Chris Pitter qui placent une seconde voiture d’Erebus Motorsport dans le top quatre.

Les leaders des Supercars ont joué de malchance à Bathurst. Scott McLaughlin et Alexandre Prémat (Ford) ont abandonné suite à un problème moteur, tandis que leurs adversaires directs Jamie Whincup et Paul Dumbrell (Holden) ont mis pied à terre à 40 tours de l’arrivée, également suite à un souci mécanique. Le pilote du DJR Team Penske conserve ainsi les commandes du Championnat.

Découvrez le compte rendu de Bathurst 1000 dans le n°2135 d’AUTOhebdo, disponible dès lundi soir en version numérique sur toutes les plates-formes, et dès mercredi en kiosques.

Résultat gracieuseté Supercars

source: Autohebdo.fr – Jacques-Armand Dupuis

Share