«

»

Oct 07

Grosjean ne comprend pas son accident

Le Français revient sur son élimination lors de la première phase de qualification à Suzuka

2017-06-09_109Comme beaucoup d’autres pilotes avant lui, Romain Grosjean a fait connaissance avec la réalité implacable du tracé de Suzuka (Japon). Victime d’un accident en Q1, le Français n’a pu améliorer son 16e temps.

Tout s’est passé en quelques secondes. En enroulant le virage 3, au coeur des S du premier secteur, la Haas est partie en léger sous-virage. Dans la courbe suivante, la monoplace sortait au large, passait sur l’herbe et perdait toute adhérence, avant de taper le mur de pneus et de s’immobiliser dans le bac à graviers.

« Je vais bien », rassure Grosjean.

« J’ai attaqué ce virage 3 un peu plus vite qu’au tour précédent, mais rien de suicidaire. J’ai simplement perdu le contrôle à cet instant pour une raison inconnue. Nous devons analyser ce qu’il s’est produit », explique le Français.

Romain Grosjean a tenté de rattraper une situation mal embarquée, sans succès. « J’ai essayé de garder la voiture sur la piste autant que possible, mais j’ai perdu le contrôle une seconde fois. L’herbe était mouillée, cela m’a projeté vers les barrières », raconte-t-il.

Un accident d’autant plus regrettable pour le pilote tricolore qu’il estimait « un top 10 réalisable en Q1 ». Günther Steiner, le team principal de l’écurie Haas, ne savait pas si des éléments mécaniques devaient être changées sur la monture de Romain Grosjean

« Il faudra voir avec lui l’état des dégâts, afin d’analyser s’il faut apporter de nouvelles pièces contre une pénalité. La chance n’est pas avec nous, mais cela va changer », espère-t-il.

source: Autohebdo.fr – Medhi Casaurang-Vergez

Share