«

»

Oct 05

Victoire à Barcelone pour Tristan Vautier et AKKA-ASP

Au volant de la Mercedes-AMG GT3 #88 à l’issue de la dernière manche de la Blancpain GT Series Endurance Cup qui s’est déroulée sur le circuit de Barcelone

Tristan Vautier - Mercedes AMG GT3 no 88Déjà vainqueur la saison passée en Catalogne avec le Team AKKA-ASP le Français de 28 ans au palmarès impressionnant , est de nouveau monté sur la plus haute marche du podium aux côtés de ses coéquipiers Daniel Juncadella et Felix Serralles.

Une belle manière de conclure une saison plutôt frustrante jusqu’à dimanche dernier avec des belles prouesses en piste (pôle à Silverstone et top 3 lors des 24 Heures de Spa avant l’abandon) mais un sentiment d’inachevé.

Tristan et l’équipe de Jérôme Policand concluent la saison avec la satisfaction d’être enfin récompensés du travail fourni par chacun au sein de l’écurie.

Le team AKKA-ASP et leur Mercedes-AMG GT3 #88 abordaient les essais libres sur piste sèche en réalisant le 3ème temps de la 1ère séance. La pluie s’invitait l’après-midi mais le niveau de performance se confirmait sur piste mouillée avec à nouveau la 3ème place inscrite au tableau.

Le dimanche matin, les qualifications se déroulaient sur piste sèchante et Dani Juncadella réalisait le 3ème temps du plateau et le premier des Mercedes.

Après être rétrogradé à la 4ème place au départ, il retrouve sa place à mi-relais derrière Marcel Fassler (Audi-WRT) et Franck Perrera (Mercedes-HTP). Contrairement aux deux voitures de tête qui rentrent aux stands au début de la fenêtre de ravitaillements, le team AKKA-ASP décide de laisser son pilote en piste pour deux tours supplémentaires.

Le trafic étant faible et les temps très bons malgré l’usure des pneus, cette stratégie permet à Felix Serralles de ressortir des stands en tête après l’arrêt et le changement de pilote. Il exécute son relais de manière parfaite, créant un gap de 4 secondes sur Jake Dennis, qui sera réduit de moitié lors d’un full course yellow juste avant son arrêt au stand.

La gestion du pit-stop et le changement de pilote s’effectue parfaitement et c’est au tour de Tristan Vautier de s’attaquer à la piste espagnole en tête de la course. S’en suit une bagarre effrénée d’une heure avec son poursuivant Robin Frijns qui ne cesse de vouloir le passer. L’écart entre les deux voitures ne dépasse que très rarement 1 seconde. Tristan résiste avec brio alors que la difficulté est accentuée avec la gestion des dépassements de nombreux retardataires à ce stade de la course.

À 10 minutes de la fin de l’épreuve Tristan crée un écart de 2 secondes, avant de revenir sur la dernière vague de retardataires. La distance se réduit très vite lors des premiers dépassements et la bataille pour la gagne est très serrée.

Il parvient alors à contrer une dernière attaque de Frijns dans la dernière chicane et passe la ligne avec 0.7 secondes d’avance, pour offrir la première victoire de la saison à AKKA-ASP, un an après avoir remporté la première victoire du team en BlancPain GT Series Sprint Cup sur ce même tracé.

Tristan Vautier:

« Quelle course ! Lorsque j’ai dû commencer à contrer les attaques de Robin avec plus d’une heure restante, je me suis dis que ça allait être long ! C’était une véritable guerre psychologique. Nous nous sommes battus sans relâche , je le distançais de 2 dixièmes, il me les reprenait, je re-contrais, re-belote et cela pendant une heure de suite.
Sa voiture était plus efficace dans les sections serrées du secteur 3 mais j’étais un peu plus rapide dans le secteur 2. La clé était de ne pas faire la moindre erreur et de rester calme dans le trafic.

Je pensais avoir fait le break à 10 minutes de la fin mais j’ai dû passer un tour complet bloqué derrière une voiture non-respectueuse des drapeaux bleus, perdant ainsi toute mon avance. Cela a contribué a rendre le final intense et à savourer pleinement cette victoire.

Quel super travail du team et de mes équipiers. Nous avons vécu une saison avec pas mal de frustrations, nous étions très rapides mais ça ne voulait pas « cliquer ». Terminer sur la 1ère marche est une belle récompense.

Jérome Policand s’investit tellement pour son team, je suis vraiment heureux qu’on ait pu lui offrir cette victoire, et en plus le jour de son anniversaire ! »

Source: Communiqué Tristan Vautier

Share