«

»

Oct 02

Kyle Busch s’impose devant Chase Elliott à Dover

Chase Elliott avait toutes les cartes en main pour enfin décrocher sa première victoire en Monster Energy NASCAR Cup Series

Kyle Busch -Checkered flag DoverC’était sans compter sur un Kyle Busch des grands jours dans les derniers tours de l’épreuve.

Alors que la première division de la NASCAR pouvait avoir un nouveau vainqueur, elle a assisté à une nouvelle révérence, la marque de fabrique de Kyle Busch pour célébrer ses victoires.

Le pilote de la Joe Gibbs Racing s’impose pour la quatrième fois de la saison grâce à un dépassement dans l’avant-dernier tour de la course sur Chase Elliott, toujours en panne de victoire après 70 courses dans la première division de la NASCAR.

Alors que Chase Elliott a compté jusqu’à quatre secondes d’avance sur Kyle Busch, ce dernier a fait son retard dans les trente derniers tours de la course en profitant du trafic. Si le pilote de la Joe Gibbs Racing a slalomé avec aisance entre les pilotes au-delà du tour du leader, Chase Elliott a semblé beaucoup plus précautionneux ce qui lui a fait perdre toute son avance.

« J’ai pris la trajectoire extérieure et j’ai gardé le momentum dans les lignes droites. J’avais une voiture incroyable. Je sais que Chase (Elliott) va être énervé, mais je roule contre lui depuis très longtemps et il va finir par gagner. » – Kyle Busch

Dans les derniers tours des Apache Warrior 400, Chase Elliott n’a pas réussi à se débarrasser de Ryan Newman, l’un des pilotes les plus difficiles à dépasser. Résultat, Kyle Busch est revenu dans le parechoc arrière de la Chevrolet n°24 et ne s’est pas posé de question au moment de dépasser, la victoire était à ce prix pour le pilote de la Hendrick Motorsports.

Chase Elliott termine à la deuxième place sur l’ovale qui lui réussit le mieux depuis ses débuts dans la division reine de la NASCAR alors que Jimmie Johnson prend la troisième place.

Vainqueur du premier segment, Martin Truex Jr. prend la quatrième place finale, suivi de Kyle Larson, vainqueur du deuxième segment. Clint Bowyer, Dale Earnhardt Jr., le rookie Daniel Suárez, Jamie McMurray et Brad Keselowski complètent le top-10.

Alors qu’il a remporté le deuxième segment de la course et qu’il ressort des stands en tête, Kyle Larson coupe son moteur pour économiser du carburant, mais n’arrive pas à le relancer suffisamment rapidement. Ne pouvant maintenir une vitesse suffisante derrière la voiture de sécurité, les places perdues durant la manœuvre ne lui sont pas rendues par les officiels. Résultat, c’est Chase Elliott qui assure la relance en tant que leader.

Englué dans le top-10, Kyle Larson repart sixième, le pilote de la Chip Ganasi Racing en parvient pas à remonter dans les premières positions et assiste de loin à l’explication finale.

Comme lors du premier segment un arrêt sous drapeau vert est venu rythmé cette fin de course, mais contrairement au premier segment, aucune neutralisation n’est venue interférer dans la course à ce moment-ci.

La lutte entre Ryan Newman et Ricky Stenhouse Jr. pour la dernière place qualificative a pris un tournant lors de cette salve d’arrêts sous drapeau vert lorsque Ryan Newman a décidé de rentrer quelques tours plus tôt que son rival. À l’issue des arrêts à moins de soixante tours de la fin, le pilote de la Roush Fenway Racing avait une marge de deux points (deux positions – ndlr), puis trois avant de revenir à deux unités à l’entame des vingt-cinq derniers tours.

Le pilote de la Richard Childress Racing ne sera jamais en mesure d’effectuer les deux dépassements manquants et doit se contenter de la place de premier pilote éliminé. Son coéquipier Austin Dillon, mais aussi Kasey Kahne et Kurt Busch quittent la lutte pour le titre de champion., alors que le deuxième tour des playoffs débutera dès la semaine prochaine sur le Charlotte Motor Speedway avant de se poursuivre à Talladega et de s’achever au Kansas.

Le premier tour des playoffs terminé, les pilotes encore en lice pour le titre sont désormais à 3 000 points plus les points de bonus playoffs acquis depuis le début de la saison. Martin Truex Jr. (3 059 points) conserve les commandes du championnat avec 18 points d’avance sur Kyle Busch.

Résultat 

source: us-racing.com

Share