«

»

Sep 27

Verstappen : Si j’étais dans une Ferrari ou une Mercedes, je serais champion

Message à Red Bull

2017-06-09-14-12-07_1520Cette saison, chez Red Bull, Max Verstappen pâtit d’une fiabilité déplorable qui le pénalise lourdement au classement des pilotes.

Pour autant, son manque de résultats a une autre cause selon lui : la performance de sa Red Bull…

Pourrait-il être champion du monde s’il pilotait une Ferrari ou une Mercedes ? « J’en suis à 100 % convaincu », répond, franc, le Néerlandais.

« Je pense que nous avons sous-estimé la concurrence. Ensuite, nous avons eu des problèmes de corrélation avec la soufflerie. Maintenant nous devons rattraper ce retard et être prêts pour l’an prochain. »

« C’est difficile de prédire ce qui se passera dans le futur en F1. Je peux seulement promettre que nous ferons de notre mieux pour construire la meilleure voiture. Je crois en mon équipe et en notre équipe technique pour y arriver, mais nous devons avoir un package complet pour atteindre ces objectifs. »

Max Verstappen vise ici clairement Renault, qui n’est toujours pas au niveau de Mercedes ou même de Ferrari…

« Renault travaille très dur pour régler leurs problèmes techniques et pour essayer de tirer le plus de puissance du package. Mais je ne suis pas impliqué dans le développement. Je suis honnête et direct, la seule chose que je veux, c’est une voiture capable de gagner. Ce n’est pas un souhait absurde. J’ai beaucoup de confiance en moi parce que si ce n’était pas le cas, je piloterais toujours des kartings. »

Même s’il a le dessus sur son coéquipier en qualifications (10-4), Max Verstappen a marqué 68 points cette saison contre 162 pour Daniel Ricciardo. Et cela a forcément un impact sur son moral.

« Bien sûr, un côté du garage est plus heureux que l’autre, en raison de toutes les difficultés que nous avons eues sur ma voiture. Mais en général l’ambiance dans l’équipe s’améliore de jour en jour. En particulier si on compare notre situation actuelle à celle de Melbourne. La voiture va plus vite, nous sommes de plus en plus compétitifs. »

« J’essaie juste de rester positif. Je dois voir les aspects positifs de la saison : ce furent toujours lors des qualifications, la vitesse est là. Même en course, j’étais toujours en bonne place avant de connaître des problèmes. D’un autre côté, les résultats ne reflètent pas ce que j’accomplis cette saison. »

Certains dans le paddock ont suggéré que le style de pilotage du Néerlandais était trop agressif pour sa monture, ce qui expliquerait les nombreuses défaillances de sa Red Bull…

« Mon approche est correcte » réplique Max Verstappen. « J’ai juste eu de la malchance. Pourquoi devrais-je changer quelque chose ? Je suis rapide. Nous pouvons le voir sur la télémétrie : je ne fais rien de mal par rapport à Daniel. C’est juste amusant de voir que les problèmes en course, surviennent toujours de mon côté. »

« Tout va dans la bonne direction, mais nous ne devons pas seulement faire progresser notre voiture, tout le package doit s’améliorer. Dans les virages, nous ne sommes pas loin. Souvent, cependant, nous utilisons aussi moins d’appuis pour compenser notre déficit de puissance en lignes droites. C’est pourquoi il est difficile de dire exactement où nous avons besoin de progresser. Mon sentiment intime, c’est que nous avons besoin d’un peu plus d’appuis et d’un peu plus de grip mécanique. »

Max Verstappen a seulement 54 Grands Prix à son compteur, mais chacun le voit comme un futur champion du monde en puissance. Le Néerlandais est en effet affamé de succès…

« Je ne suis pas intéressé par le record de pôles ou de victoires. Je veux juste gagner. Ensuite nous verrons à quoi ressemblera ma carrière à la fin. Il faut être assez chanceux pour gagner sept titres comme Michael Schumacher. Vous devez être dans la bonne équipe au bon moment. Je veux dominer pendant dix ans en F1. Le reste, ce n’est pas important. »

Autrement dit, pour Max Verstappen : peu importe l’équipe dans laquelle il se trouve, du moment qu’il gagne. Ferrari et Mercedes ont sans doute compris le message…

source: http://nextgen-auto.com

Share