«

»

Sep 23

F1 – Honda pourrait amener sa spécification 4.0 en Malaisie

McLaren Honda logo Mais l’enjeu est moindre désormais

Honda et McLaren vont devoir cohabiter encore pendant quelques courses d’ici la fin de la saison, avant de se séparer pour de bon. Heureusement pour l’écurie de Woking, il semblerait que le motoriste japonais ne soit pas trop de mauvaise volonté pour aider McLaren à marquer quelques points encore d’ici Abu Dhabi.

Yusuke Hasegawa, le responsable du projet F1, assure que rien ne va fondamentalement changer dans sa manière de travailler avec McLaren. Honda va simplement apporter moins d’évolutions moteur qu’auparavant, parce que McLaren n’attend plus d’être convaincu des progrès de Honda de toute façon désormais. Il faut aussi limiter les places de pénalité sur la grille.

« Nous voulons minimiser le nombre d’évolutions moteurs que nous allons apporter pour le reste de la saison, mais c’est parce que nous aimerions obtenir les meilleurs résultats cette année. Auparavant, nous avions seulement mis l’accent sur des améliorations de performance, parce n’importe quelle amélioration pouvait être utilisée pour l’an prochain, donc nous ne devions pas hésiter à introduire des évolutions. Mais désormais, on sait qu’on ne travaillera plus avec Stoffel et Fernando l’an prochain, cela signifie que nous voulons nous concentrer sur les résultats de cette année de McLaren. »

« Je préfère marquer plus de points cette année. J’aimerais apporter ma contribution à l’équipe. Mais bien sûr si nous pouvons avoir une grosse évolution moteur, et qu’il n’y a pas besoin d’attendre, alors, il ne faut pas hésiter à prendre une pénalité. »

En Malaisie, Honda pourrait tout de même introduire sa spécification 4.0. Les deux courses qui suivent, au Japon (la course à domicile de Honda) et aux Etats-Unis, devraient en effet être plus importantes que Sepang.

« Il reste six courses, donc nous pourrions introduire un moteur de plus selon le plan. Ce pourrait être en Malaisie, à Suzuka ou au Texas. Nous allons essayer d’éviter de prendre une pénalité à Suzuka bien sûr, et Austin pourrait potentiellement être un très bon circuit pour nous si on se base sur les résultats de l’an dernier. Donc de ce point de vue, la Malaisie pourrait être une occasion pour changer de moteur, mais il est trop tôt pour le dire. Ce sera difficile, donc je ne peux pas confirmer. »

par Alexandre Combralier

http://motorsport.nextgen-auto.com

Share