«

»

Sep 18

Webber : La FIA n’aurait pas dû enquêter sur le départ

Le mal était fait

Ferrari crash départ SingapourMark Webber estime qu’aucun pilote n’est vraiment à blâmer dans l’accident survenu au départ du Grand Prix de Singapour.

L’ancien pilote de F1, qui a aussi été équipier et rival de Sebastian Vettel pendant de longues années chez Red Bull, pense donc que la FIA a pris la bonne décision en ne pénalisant aucun pilote après l’arrivée.

« Il n’y avait absolument aucune possibilité pour Seb de savoir que Kimi avait fait un départ si formidable et qu’il était déjà en train de le dépasser, lui et Max, » explique-t-il.

« Seb a fait ce que tous les pilotes font, il a protégé sa position en se concentrant sur Max. Mais avec le départ excellent de Kimi, le timing ne pouvait pas être pire et c’est pourquoi il y a eu une collision en chaine. »

« Evidemment, Max est totalement innocent, il ne pouvait rien faire. Seb a lui cherché à se protéger fortement en allant vers la gauche. Et Kimi a payé le prix fort pour avoir pris un superbe départ. Cela a détruit la course. »

Si Webber salue le fait qu’il n’y ait pas eu de sanction, il n’est toutefois pas heureux de voir qu’il y a tout de même eu une enquête.

« C’était une blague quand ça a été annoncé. Les Ferrari étaient en pièces, elles ont marqué 0 point. Max aussi, aucun point. Ils ont tous les trois été balayés, très frustrés et déjà probablement très énervés.

Alors les convoquer, pour les entendre, leur passer des ralentis, leur expliquer qu’ils auraient pu faire ci ou ça, même s’il n’y a pas eu de pénalité… c’est juste irréel. »

Webber reconnait que Vettel pourrait avoir une petite part de responsabilité en plus à cause de son mouvement en piste.

« Parfois Seb oublie un peu où est l’arrière de sa voiture ! Il aurait pu faire un peu plus attention c’est vrai. Et c’est Lewis qui a dû se régaler de voir tout ça. »

source: http://nextgen-auto.com

Share