«

»

Sep 13

Porsche s’attend à un défi de taille à Austin

Le constructeur allemand redoute les conditions climatiques avant les 6 Heures d’Austin

2017-07-15-0061Après le passage de l’ouragan Harvey au début du mois, les conditions météorologiques sont redevenues normales au Texas pour un mois de septembre avec des températures au-delà des 30°.

Des conditions qui mettront les LMP1 Hybrides à rude épreuve puisque, cette année, les 6 Heures du COTA se passeront en intégralité de jour.

« Nous avons beaucoup de respect pour la course à Austin, explique Andreas Seidl, le Team Principal de Porsche. Ce circuit n’est pas seulement reconnu comme exigeant par nos pilotes, mais aussi par la Porsche 919 Hybrid.

Surtout s’il fait aussi chaud que l’an dernier et qu’on ne peut plus compter sur la nuit pour rafraîchir le tout. Nous avons intensifié notre préparation pour ces conditions à Barcelone avec notre partenaire Michelin. »

En plus du défi initial que représente le COTA dans son esthétique et son tracé, le fait que la course soit avancée de 12h00 à 18h00 heure locale rend la chose plus compliquée avec le facteur de la température et du refroidissement à gérer.

« Le COTA est un superbe tracé qui représente un vrai défi, commente Timo Bernhard. Même s’il fait partie des nouveaux tracés en F1, il n’est pas ennuyeux. La variété de ses secteurs demande des vitesses très différentes. La partie la plus intéressante, c’est le premier secteur avec les Esses.

« Evidemment ne plus courir la nuit, c’est une grosse différence. Je pense que c’est dommage. J’adorais l’atmosphère quand on courrait la nuit. La température attendue aura des conséquences sur le choix des pneus et le réglage de la voiture. »

2017-07-14-0033

Depuis la victoire de la n°2 au Mans, Porsche n’a pas quitté la première marche du WEC, et s’est même offert deux doublés au Nürburgring et à Mexico, et ce, malgré l’annonce du retrait de Porsche à la fin de la saison en juillet dernier.

Cela donne à l’équipage Bernhard – Bamber – Hartley 41 points d’avance sur l’équipage Toyota Davidson – Buemi- Nakajima.

« Je suis très fier de la quantité d’énergie que notre équipe a mise dans la préparation de la deuxième moitié de la saison, confie Fritz Enzinger, vice-président du projet LMP1.

Après l’annonce de notre retrait du championnat à la fin de la saison, la motivation aurait pu tomber très facilement. Mais ce n’a pas été le cas. Nous voulons terminer notre histoire avec la Porsche 919 Hybrid avec deux nouveaux titres de champions du monde. »

source: Autohebdo.fr – Nina Rochette

Share