«

»

Sep 03

Hamilton gagne à Monza et prend la tête du championnat !

Les Mercedes ont atomisé la concurrence, Stroll termine dns les points à la 7ieme place

 

00117014_328Contrairement à la séance de qualifications, la course va se disputer sous un grand soleil à Monza, avec la possibilité de quelques nuages mais sans risque de pluie. Cela devrait permettre aux Ferrari de pouvoir remonter jusqu’au podium, mais la tâche s’annonce complexe pour Sebastian Vettel.

En plus des six pilotes pénalisés après les qualifications, qui étaient Alonso, Ricciardo, Verstappen, Sainz, Hulkenberg et Palmer, il y a également eu des changements de pièces mécaniques pour Vandoorne, Pérez et Grosjean, montant à neuf les pilotes pénalisés, soit près de la moitié du plateau ! Les pilotes de la deuxième moitié du peloton vont remonter, notamment Kevin Magnussen qui, éliminé en Q1 hier, partira neuvième !

Le départ du tour de formation est donné et tous les pilotes s’élancent sans problème pour les 5.9 kilomètres du circuit qui, même à vitesse de croisière pour chauffer les pneus, sont rapidement avalés ! Tout le monde se place sur la grille, Lance Stroll et Ocon se placent aussi haut sur celle-ci pour la première fois de leur carrière, alors que les Ferrari sont en troisième ligne. D’après les commentaires, la piste est glissante sur la ligne de départ, qui va rendre la procédure de lancement très délicate.

C’est parti ! Très bon départ de Stroll et Ocon et Hamilton se décale ! Ocon prend la deuxième place, Stroll est troisième devant Botas et Räikkönen au coude à coude, alors que Vettel les suit ! Räikkönen prend la quatrième place à Nottas. Massa est septième devant Verstappen et Pérez qui sont très bien partis !

Bottas dépasse Räikkönen à l’extérieur à l’entrée de la Parabolica et les deux hommes sont côte à côte tout le virage puis dans la longue ligne droite, mais Bottas finalement réussit à rester devant la Ferrari. C’est un peu la panique au premier virage de ce deuxième tour et plusieurs pilotes allument leurs gommes, mais tous arrivent à éviter l’accrochage.

Grosjean se plaint d’un aileron avant manquant, alors que Bottas tente de dépasser Stroll avant Ascari. Le Canadien résiste mais dans la ligne droite suivante, l’aspiration permet à Bottas de dépasser le Canadien pour la troisième place. Verstappen attaque Massa pour la septième place mais le Brésilien se défend virilement, les deux hommes se touchent et la roue avant droite de Verstappen crève ! La saison du Néerlandais est catastrophique.

Derrière, Vettel dépasse Räikkönen après une belle lutte et Bottas s’attaque à Ocon dans la ligne droite. Le Français ne peut rien faire et les deux Mercedes se retrouvent en tête. Verstappen passe aux stands pour changer de pneus et d’aileron avant. Seule une stratégie où il ne s’arrêterait plus pourrait lui permettre de remonter dans les points.

L’incident entre Massa et Verstappen est sous enquête mais il est fort probable qu’il débouche sur un non lieu, tandis que le ralenti du départ montre que Grosjean est venu toucher Ricciardo.

Vettel se défait à son tour de Stroll et prend la quatrième place, l’Allemand semble décidé à ne pas perdre trop de temps sur les Mercedes. Ces dernières tournent une seconde plus vite qu’Ocon alors que Vettel se situe pile au milieu du rythme des deux, juste derrière. Stroll roule dans un faux rythme, tout comme Räikkönen qui devrait toutefois pouvoir le dépasser rapidement.

Stroll accélère dans le septième tour et roule dans le temps des Ferrari. Les trois hommes sont juste derrière Ocon, mais Räikkönen tire tout droit à la première chicane et perd une poignée de secondes sur Ocon, Vettel et Stroll.

Daniel Ricciardo confirme la bonne disposition de la Red Bull ici et accélère tour après tour, il est déjà remonté à la neuvième place, soit sept places de mieux que sur la grille.

Vettel attaque Ocon en ligne droite avec le DRS et le Français tente de coincer l’Allemand, sans succès, Vettel prend la troisième place. Bottas signe le meilleur tour en 1’25″379 tandis que Räikkönen est très lent et demande à la radio s’il a des dégâts à l’arrière de la voiture.

Bottas continue à reprendre 3 dixièmes par tour environ à son équipier et améliore de nouveau le meilleur tour avec un temps de 1’25″287 ! Vettel signe son meilleur tour personnel mais à plus d’une seconde des Mercedes, montrant la différence énorme de performances entre les flèches d’argent et la concurrence.

L’incident entre Massa et Verstappen n’accouche finalement d’aucune pénalité. Hamilton reprend le meilleur tour à Bottas mais n’augmente son avance que de quelques centièmes. Vettel accélère et lâche ses poursuivants, se retrouvant donc totalement isolé à la troisième place.

Stroll remonte légèrement sur Ocon mais les deux hommes se neutralisent pour le moment. Ricciardo se plaint d’avoir abîmé ses gommes mais il reste le plus rapide en piste après les Mercedes et Vettel.

Malgré leurs pénalités, les McLaren sont plutôt bien placées aux 11e et 13e rangs, Vandoorne revient sur Kvyat et pourrait prendre la 10e place très rapidement.

Ocon ne peut pas se reposer sur un rythme de croisière car derrière lui, Stroll et Räikönen sont aux aguets. Plus loin, Alonso tente de dépasser Palmer et les deux hommes se tassent mutuellement. L’Anglais garde sa position.

Bloqué derrière Ocon et Stroll, Räikkönen tente l’undercut mais Ferrari ne réussit qu’un arrêt en 3.7s, ce qui n’est pas fantastique. Il repart 11e.

Devant, les Mercedes accélèrent et Hamilton signe le meilleur tour en course en 1’24″928.

Ocon suit la stratégie de Räikkönen et ressort devant la Ferrari, c’est bien vu pour lui et cela laisse penser que Stroll va être passé par Räikkönen quand il s’arrêtera.

Derrière, Ricciardo dépasse Pérez pour le gain de la sixième place. Palmer et Alonso sont sous enquête pour leur petite joute dans la chicane. Hamilton accélère et signe 1’24″830. Stroll s’arrête à son tour, un arrêt qui se passe très mal et ce sont 4.4s qui vont lui coûter un place puisqu’il ressort derrière la deuxième Ferrari.

Les pilotes Sauber se touchent légèrement mais s’en tirent sans dommage alors que Jolyon Palmer est pénalisé de 5 secondes pour avoir quitté la piste et gardé l’avantage en coupant la chicane.

Lewis Hamilton s’offre un avertissement sans frais avec un gros travers qui se solde par deux roues dans le gravier ! L’Anglais est prévenu, les pneus super-tendres qu’il a depuis le début de course montrent leur limite.

Hamilton signe un 1’24″770 et possède 4.6s sur Bottas et 13 secondes sur Vettel ! Massa est quatrième pour le moment devant Ricciardo, Pérez et Vandoorne qui ne se sont pas non plus arrêtés, tandis que les trois qui les suivent ont déjà respecté leur arrêt, puisqu’il s’agit d’Ocon, Räikkönen et Stroll. Ocon dépasse Vandoorne, tout comme Räikkönen.

Vandoorne joue toutefois la dixième place à la régulière, ce qui montre les progrès effectués par Honda sur cette version 3.6 qu’embarque Vandoorne. La 3.7 qu’Alonso aura à Singapour pourrait permettre un très joli résultat pour McLaren.

Massa s’arrête et ressort 10e derrière Vandoorne qui s’est fait dépasser par Stroll. Bottas dit à la radio qu’il est grandement satisfait de ses pneus qui ont pourtant déjà 23 tours, alors que la mi-course approche.

Ricciardo améliore ses chronos et tourne quasiment dans le rythme des Mercedes ! Il joue sa carte car il tourne pour l’instant plus vite que Massa, qu’il allait dépasser, mais aussi plus vite que le trio composé d’Ocon, Räikkönen et Stroll.

Ricciardo prend une seconde au tour à Massa, ce qui devrait lui permettre de dépasser le Brésilien après son arrêt. Plus loin, Fernando Alonso ne cesse de se plaindre de la pénalité infligée à Palmer qu’il estime insuffisante.

Räikkönen bute sur Ocon et montre à quel point le moteur Mercedes fait des merveilles dans l’Autodrome de Monza. En effet, les six moteurs Mercedes sont dans les huit premières places, seulement concurrencés par les deux voitures de la Scuderia. Räikkönen freine très tard au premier virage et dépasse Ocon !

Ocon tente de reprendre sa place mais n’y parvient pas. L’objectif va être pour lui de rester dans le sillage du Finlandais jusqu’à la prochaine zone de DRS.

Daniel Ricciardo continue de tourner dans le rythme des Mercedes et prend entre une et deux secondes au tour au groupe de poursuivants, ce qui pourrait lui permettre d’aller chercher la cinquième, voire la quatrième place !

La mi-course a été franchie et Max Verstappen s’arrête. Lui qui occupait une lointaine 17e place butait sur une Toro Rosso et voyait ses gommes se dégrader très vite.

Stroll se montre dans les rétroviseurs d’Ocon et il semble en capacité d’aller chercher la Force India dans les prochains tours. Au tour suivant, la Williams est dans le sillage de sa rivale et Ocon choisit l’intérieur pour défendre sa position, ce qu’il parvient à faire.

Le premier abandon intervient au 31e tour, lorsque Renault demande à Palmer de rentrer aux stands et d’abandonner. Alonso n’en est pas moins énervé à la radio lorsqu’on lui demande de changer de mode sur son volant, expliquant qu’il n’a pas les informations demandées sur l’état de sa batterie.

Vettel s’arrête enfin et ressort quatrième derrière Ricciardo qui doit encore passer par les stands. Hamilton s’arrête de nouveau pour suivre la stratégie de son rival au championnat et il ressort deuxième, largement devant l’Allemand.

Pérez passe par les stands, alors que Bottas accélère avant de faire son arrêt. C’est le cas, un tour après Hamilton, et le Finlandais ressort troisième derrière Hamilton et Ricciardo.

Deuxième abandon de la course pour Stoffel Vandoorne ! Le Belge était dixième mais semblait finalement parti pour terminer hors des points, mais la McLaren est au ralenti dans la Parabolica.

Derrière, Grosjean rate son freinage, touche Verstappen et se plaint en plus par radio de ne pas avoir eu la place de passer, alors que la roue arrière du Néerlandais était devant son aileron avant. Une belle dose de mauvaise foi pour le Français !

Hamilton accélère et signe le meilleur tour en 1’24″034 puis un autre en 1’23″975 ! Ricciardo s’arrête et ressort cinquième ! Très belle opération pour l’Australien qui ressort derrière les Mercedes et les Ferrari mais devant le duo composé d’Ocon et Stroll.

Massa revient sur ces deux derniers tandis que Ricciardo revient sur Räikkönen. L’Australien tourne très vite et dépasse Räikkönen à onze tours du but ! Il reproduit sa manœuvre vue sur Bottas l’an dernier en attaquant de très loin. L’Australien dispose de onze secondes de retard sur Vettel à onze tours du but et tourne environ une seconde plus vite au tour !

Verstappen s’empare de la douzième place et peut nourrir de gros regrets, surtout quand on voit le rythme de Ricciardo qui signe le meilleur tour en course ! Il ne reprend que sept dixièmes à Vettel mais c’est un tour en 1’23″915 !

Et l’Australien enchaîne ! 1’23″748 ! L’appel du podium le pousse à accélérer et il est désormais à huit secondes de Vettel !

Verstappen continue sa remontée et dépasse Magnussen pour la dixième place, les deux hommes restent côte à côte et Verstappen tasse Magnussen dans l’herbe au freinage, bien qu’ayant été très nettement devant.

Devant, Vettel accélère mais Ricciardo aussi ! Il signe un nouveau record du tour en 1’23″675 mais ne reprend que sept dixièmes à l’Allemand. Magnussen se plaint à la radio du comportement de Verstappen et une enquête est ouverte.

Hamilton signe le meilleur tour en course en 1’23″542, très rapidement battu par Ricciardo en 1’23″361 ! C’est quasiment 1.2s de mieux que Vettel pour l’Australien à qui il ne va pas manquer grand chose !

Dans la boucle suivant, Ricciardo perd une seconde sur son rythme et va devoir se résigner à ce qui sera toutefois une très belle quatrième place, en étant parti 17e. Ericsson abandonne, c’est le troisième pilote qui se retire.

Quinzième à deux tours du but, Alonso abandonne également, ce qui permet des modifications mécaniques en évitant les pénalités.

Le dernier tour se passe sans encombre pour les Mercedes, qui pointent à quarante secondes devant Vettel, et signent un doublé retentissant ! Hamilton prend la tête du championnat pour la première fois de l’année !

Ricciardo signe une quatrième place exceptionnelle devant Räikkönen, Ocon est sixième devant les Williams de Stroll et Massa, Pérez et Verstappen.

Résultat: 

 

Pos. Pilote Equipe Ecart Arrêts
01 Lewis Hamilton Mercedes AMG 53 laps – 1h15m32.310s 1
02 Valtteri Bottas Mercedes AMG +4.471 1
03 Sebastian Vettel Ferrari +36.317 1
04 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer +40.335 1
05 Kimi Raikkonen Ferrari +60.082 1
06 Esteban Ocon Force India Mercedes +71.528 1
07 Lance Stroll Williams Mercedes +74.156 1
08 Felipe Massa Williams Mercedes +74.834 1
09 Sergio Perez Force India Mercedes +75.276 1
10 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer +1 lap 2
11 Kevin Magnussen Haas Ferrari +1 lap 1
12 Daniil Kvyat Toro Rosso Renault +1 lap 1
13 Nico Hulkenberg Renault F1 +1 lap 1
14 Carlos Sainz Toro Rosso Renault +1 lap 1
15 Romain Grosjean Haas Ferrari +1 lap 2
16 Pascal Wehrlein Sauber Ferrari +2 laps 1
17 Fernando Alonso McLaren Honda DNF 2
18 Marcus Ericsson Sauber Ferrari DNF 2
19 Stoffel Vandoorne McLaren Honda DNF 1
20 Jolyon Palmer Renault F1 DNF 2

 

source: http://nextgen-auto.com

 

 

Share