«

»

Août 30

Vasseur explique les raisons de l’annulation de l’accord avec Honda

Le nouveau Team Principal revient sur l’une de ses premières décisions à la tête de Sauber F1 Team

10 - Sauber F1 TeamL’une des premières décisions de Frédéric Vasseur à la tête de Sauber F1 Team a été de revoir l’accord passé avec Honda pour la fourniture de moteur pour la saison 2018.

Finalement, l’écurie Suisse bénéficiera du moteur et de la boite de vitesse de Ferrari. Et c’est bien ce dernier détail qui gênait Vasseur.

« Je laisse de côté les problèmes actuels que connait Honda au niveau de la fiabilité et de la performance, parce que je sais qu’ils seront de retour au top à un moment ou à un autre, raconte le Français sur le site de la F1.

Notre inquiétude concernait surtout la boite de vitesse. Nous n’avons pas les ressources internes pour fabriquer notre propre boite, donc nous savions qu’il fallait voir avec quelqu’un. »

Honda ne fournissant pas de boite de vitesse, Sauber aurait dû se tourner vers une équipe fabriquant des boites compatibles avec le moteur Honda, et la seule équipe dans cette configuration est McLaren. Or, l’instabilité des relations entre le motoriste japonais et l’écurie anglaise ont invité Sauber à la prudence.

« Avec Honda, on aurait dû voir avec McLaren, mais je n’étais pas certain que McLaren continue avec Honda. Cela aurait créé une situation étrange : demander à McLaren de nous fournir une boite de vitesse pour moteur Honda alors qu’ils n’étaient même pas surs de garder le même motoriste.

Dans ce genre de scénario, je n’étais absolument pas confiant. Revoir l’accord avec Sauber était l’un des plus gros problèmes de Sauber. »

Frédéric Vasseur dévoile également que les équipes d’ingénieurs avaient déjà commencé à dessiner la Sauber 2018, d’où la nécessité de prendre une décision rapidement pour ne pas gâcher de travail.

source: autohebdo.fr – Nina Rochette

Share