«

»

Août 27

F1 – La colère froide d’Ocon : « C’est inacceptable, c’est dangereux »

La tension a probablement atteint son paroxysme entre les pilotes Force India lors du Grand Prix de Belgique.
04 - Sahara Force India F1 Team Placide, calme, mais forcément intérieurement en colère. C’est la posture qu’a adoptée Esteban Ocon à l’issue du Grand Prix de Belgique, durant lequel la lutte avec Sergio Pérez s’est enflammée, avec deux contacts au bas du Raidillon dont un ayant coûté cher au pilote mexicain. Au fil des Grands Prix, la tension n’a donc pas fini de monter entre les deux coéquipiers chez Force India, et la trêve estivale n’a pas apaisé les esprits.

« Le premier incident a commencé au départ », raconte Esteban Ocon. « Je l’accepte, même si je pense qu’il m’a vu dans le rétroviseur, nous étions à trois de front. Je l’accepte même s’il m’a tassé dans le mur, mais le deuxième, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Pourquoi est-ce qu’il a fait ça ? Il m’a fait risquer ma vie, il a risqué la sienne. Il est censé être un pilote professionnel, mais il ne l’a pas montré aujourd’hui. Je lui dirai la vérité. Je n’aurai pas peur de lui, j’irai lui parler. S’il faut que ce soient des mots d’homme, ça en sera. »

« Je reste toujours calme, là je suis encore très calme, dans la voiture je ne l’étais pas, pour une fois. Ce qu’il fait, c’est inacceptable, c’est dangereux. À plus de 300 km/h dans la ligne droite, c’est très dangereux, j’aurais pu m’envoler au premier tour et au deuxième. Il va falloir qu’il se calme sinon ça va mal aller pour lui, je pense. »

« Je ne pouvais rien faire, si je freinais je partais en tête-à-queue. Je n’avais qu’à rester au même niveau, on aurait pu rester tous les deux sur le carreau, ce qui lui est arrivé la deuxième fois. il ne faudra pas que ça continue par la suite. J’espère que l’équipe va faire quelque chose pour régler ceci. On essaie d’être l’un devant l’autre mutuellement. Il faudra qu’on rediscute pourquoi il s’est arrêté avant moi. Il ne faut pas que ça se reproduise car on perd beaucoup de points pour l’équipe. J’aurais pu faire septième, le maximum possible, c’étaient de gros points. Au final, je limite la casse, je suis neuvième. »

Les discussions en interne s’annoncent chaudes chez Force India, mais l’écurie n’a pas tardé à faire connaître sa position suite à l’escalade de la rivalité entre ses deux pilotes. Directeur des opérations de l’équipe, Otmar Szafnauer a prévenu que les pilotes ne seraient plus autorisés à se battre en course.

« Je comprends parfaitement le point de vue d’Otmar », réagit Ocon. « Combien de points avons-nous perdu aujourd’hui à cause de ça ? Nous étions très bien placés. C’était une manœuvre stupide, il n’y avait pas besoin de faire ça. »

Par: Basile Davoine, Responsable de la rédaction

https://fr.motorsport.com/

Share