«

»

Août 21

Une sixième place bien méritée pour Alex Tagliani

Au Riverside Speedway en Nouvelle-Écosse

2017-08-12_1028Au début du weekend, rien n’a semblé fonctionner pour le pilote Alex Tagliani pour la 10e étape de la série NASCAR Pinty’s qui devait être disputé samedi soir sur l’ovale du Riverside International Speedway à Antigonish, Nouvelle-Écosse.

Lors des essais libres du samedi midi, Tagliani a inscrit le 10e temps sur les 15 pilotes inscrits.

Malheureusement, la qualification prévue en milieu de l’après-midi du samedi a été annulée à cause d’une pluie qui s’est abattue sur le circuit, forçant Tag à partir à la fin du deuxième tiers du peloton pour la course qui a été remise à dimanche.

L’Ontarien DJ Kennington, le plus rapide lors de la période d’essai, a occupé la première position pour le départ de la course de 300 tours.

La pluie ayant contrecarré les plans de présenter le Bumper To Bumper 300 samedi soir, l’épreuve de 300 tours a été disputée sous le soleil dimanche après-midi sur l’ovale fortement incliné de 0,333 mille.

Vainqueur à Trois-Rivières la semaine précédente, le pilote originaire de Lachenaie espérait poursuivre sur sa lancée malgré les petits inconvénients mécaniques découverts sur sa voiture lors des essais.

Parti du dixième rang le pilote de la voiture EpiPen-Lowe’s-St Hubert s’est toujours maintenu sur le tour du meneur, mais n’a jamais été en mesure d’attaquer lors de la première moitié de la course.

Après la pause obligatoire en milieu de course, Tagliani a été impliqué deux fois dans des accrochages mineurs avec des pilotes qui avaient pourtant un tour de retard, ce qui ne l’a pourtant pas empêché de monter jusqu’au huitième rang au 250e tour.

Puis, il a attaqué pour doubler deux autres concurrents et terminer la course en sixième place derrière Andrew Ranger, à cinq secondes du vainqueur Alex Labbé.

« L’équipe Tagliani Autosport/22 Racing a fait de l’excellent boulot pour améliorer la voiture au cours de la course, a déclaré Tagliani. Durant la première moitié de la course, j’avais de la difficulté à maintenir le rythme. Hier (samedi) après la séance d’essai, l’équipe a modifié la voiture pour s’ajuster aux conditions météorologiques plutôt froides pour la qualification et la course qui serait disputée en soirée. Cependant, tout a été annulé et la course a été reportée à dimanche avec des conditions différentes.

La voiture a été confinée au parc fermé avec cet ajustement et nous ne pouvions faire aucune correction. J’ai réalisé tôt durant la course que la voiture n’avait pas les bons réglages. J’ai donc patiemment attendu le moment propice pour un arrêt durant la première moitié de la course pour faire quelques ajustements afin de voir dans quelle direction nous devrions aller.

Lors de l’arrêt obligatoire de cinq minutes de la mi-course, l’équipe en a profité pour terminer le travail et la voiture se comportait mieux. J’ai pu attaquer mes adversaires pour terminer sixième.

« Même si les choses ne semblaient pas aller pour le mieux durant la première moitié de la course, l’équipe EpiPen Lowe’s n’a jamais abandonné. Ce n’est pas le résultat escompté après notre victoire à Trois-Rivières, mais nous espérons d’ici à la fin de la saison améliorer notre position au classement des pilotes. Même si la chance n’a jamais été de notre côté à Mosport, la voiture a toujours été compétitive. Nous devons changer cette donne afin de terminer la saison en force. »

La victoire est allée au jeune Alex Labbé qui a doublé Kevin Lacroix dans le dernier virage de la course pour inscrire sa quatrième victoire de la saison. DJ Kennington a terminé troisième devant Mark Dilley. Quinze pilotes ont pris le départ et 11 ont croisé l’arrivée dont neuf sur le tour du vainqueur. La course a été neutralisée six fois.

Résultat: 

 

Fin Str Car Driver Team Laps Points B/Points Status
1 3 32 Alex Labbe Can-Am/Kappa/Cyclops Gear/Lou’s BBQ Ford 300 47 4 Running
2 2 74 Kevin Lacroix Bumper to Bumper/Total/Gates/Go Fast Dodge 300 44 2 Running
3 1 17 D.J. Kennington Castrol Edge Dodge 300 42 1 Running
4 7 2 Mark Dilley Leland/Avenue/OMVIC Ford 300 40 Running
5 11 27 Andrew Ranger Mopar/Pennzoil/Mopar Express Lane Dodge 300 39 Running
6 10 18 Alex Tagliani Epipen/Lowe’s/St. Hubert/Fast Wheels Dodge 300 38 Running
7 12 4 J.F. Dumoulin Spectra Premium/Bellemare/Bernier Dodge 300 37 Running
8 9 9 Adam Martin * Johsonville/Oliviers/Reser’s Ford 300 36 Running
9 5 76 Cayden Lapcevich Fastline Motorsports Dodge 300 36 1 Running
10 6 22 Donald Theetge * Circuit Acura/Le Soliet/L’Antidote Media Dodge 299 34 Running
11 14 25 Simon Dion-Viens Castrol Canada/Bestbuy Pièces d’auto Ford 267 33 Running
12 13 28 Armani Williams * CBRT/Race4Autism Dodge 257 32 Oil Leak
13 4 89 Donald Chisholm Nova Construction/Keltic Ford Ford 246 31 Transmission
14 8 47 L.P. Dumoulin WeatherTech Canada/Bellemare Dodge 87 30 Rear gear
15 15 8 Joey McColm CBRT/Piloti Dodge 1 29 Electrical

Au classement des pilotes avec trois courses à disputer, Tagliani maintient son sixième rang. Avec sa victoire, Alex Labbé augmente son avance en première position devant Kevin Lacroix.

En 55 départs en NASCAR Pinty’s, Tag a inscrit six victoires, huit positions de tête, 21 top cinq et 35 top dix. Le Bumper To Bumper 300 sera diffusé le vendredi 15 septembre prochain sur les ondes de RDS à 19 h 30.

Prochaine étape : Mosport (CTMP) le 3 septembre prochain pour Le Total Quartz 200, 11e étape de la saison, sera présenté le weekend du 3 septembre prochain au circuit routier Canadian Tire Motorsport Park (CTMP) situé au nord de Bowmanville en Ontario.

Cependant, le circuit routier de 3,958 kilomètres n’a jamais permis au pilote originaire de Lachenaie de démontrer tout son talent dans la série NASCAR Pinty’s, son meilleur résultat ayant été une cinquième position lors de sa saison recrue au mois de juin 2008.

Même si deux étapes de la série NASCAR Pinty’s y sont présentées chaque année, Tagliani n’a participé qu’à seulement quatre des 18 courses disputées sur le circuit routier ontarien depuis 2008.

D’un, il est revenu à la série IndyCar en 2009 où il a participé à six épreuves avant de devenir l’année suivante un pilote régulier jusqu’en 2013, se méritant entre autres la pole position au Indy 500 en 2011.

Par la suite, même s’il s’est engagé à plein temps en NASCAR Canada en 2014, Tagliani a toujours fait l’impasse sur la course d’ouverture de la série canadienne de NASCAR jusqu’en 2017 afin de participer à la célèbre course du Indy 500 disputée au mois de mai.

À Mosport, la chance n’a jamais été au rendez-vous pour Alex. Au mois d’août 2014 à son retour à Mosport, un bris de la direction assistée s’est produit en début de course, rendant la conduite de sa voiture difficile jusqu’à l’arrivée.

Qualifié au quatrième rang à l’automne 2015, un contact en piste alors qu’il se battait pour la victoire et qu’il ne restait que trois tours à compléter le fait chuter au huitième rang. Un an plus tard au début de septembre, il déroche la position de tête, mais un ennui mécanique à la mi-course met fin à sa quête d’une première victoire sur cette piste.

Plus tôt cette année lors de l’ouverture de la saison 2017, il se qualifie au deuxième rang, mais un autre bris mécanique le force à l’abandon alors qu’il occupait le troisième rang avec deux tours à faire.

Un nouveau défi attend donc Alex le 3 septembre prochain. Est-ce que la chance va enfin lui sourire ?

source: Tagliani Autosport

Share