«

»

Août 19

Formule e : Porsche « attiré par les développements à venir »

Michael Steiner  revient sur le changement stratégique pour l’orientation motorsport de la marque de Weissach

Michael Steiner © Porsche MediaDans une longue interview accordée à nos confrères d’Auto Motor und Sport, et relayée par Porsche, Michael Steiner, membre du Comité Exécutif de Recherche et Développement de la marque allemande, est revenu sur la réorientation des programmes sportifs de Weissach, qui quittera le LM P1 en WEC fin 2017 pour préparer une arrivée en Formule e dès 2019.

Porsche délaissera ainsi l’hybride et l’endurance pour se focaliser sur l’énergie électrique, largement mise en lumière par la Formule e depuis 2014, et où les grands constructeurs automobiles, Renault, Audi, BMW et Mercedes en tête, engagent désormais une bonne partie de leurs forces en compétition automobile.

Pour Porsche, c’est le défi technologique qui a primé.

« La série emprunte une direction intéressante, commente Steiner. Pensez, par exemple, à l’essieu arrière avec le moteur électrique que les constructeurs peuvent concevoir d’après les règlements. Ou encore l’onduleur et la gestion de la batterie, où il y aura plus de liberté.

À court terme, on s’attend à ce qu’une meilleure batterie soit utilisée en Formule e (McLaren venant remplacer Williams pour la fabrication de cet élément), ce qui éliminera les changements de véhicule pendant la course.

Il existe également des améliorations planifiées dans la performance de la chaîne de traction. Et le frein brake-by-wire arrive, ainsi que plein d’autres choses. Nous avons vu la feuille de route du côté technique. Les règlements commenceront à s’ouvrir et les développements prévus sont très intéressants. »

De quoi conforter Porsche dans son choix, la marque voulant mettre également en avant la technologie électrique dans ses modèles de série. Mais pas question en revanche de voir la Formule e comme un simple outil de communication.

« Nous ne ferions pas un changement stratégique aussi important pour une compétition qui n’aurait qu’un potentiel sur le plan commercial, poursuit Steiner. Si la Formule e n’était qu’une tendance à court terme ou une mode, nous ne nous serions certainement pas impliqué. »

Un moteur haute performance en développement

Michael Steiner avoue également vouloir conserver le maximum d’employés du programme LM P1 au sein de la marque Porsche, et précise également qu’un moteur « haute performance » est en cours de développement à Weissach.

On sait que Porsche a récemment participé aux dernières réunions de motoristes en F1, la discipline se dirigeant vers un nouveau règlement en 2021 sur le plan du bloc propulseur.

« Comme d’autres constructeurs, nous participons aux discussions sur le futur groupe motopropulseur en Formule 1 à l’invitation de la FIA, indique Steiner. À l’heure actuelle, l’équipe de Weissach ne travaille pas sur un moteur de F1, mais elle travaille sur un moteur haute performance et haute efficience, spécifiquement au niveau de la conception.

Jusqu’à présent, nous n’avons pas décidé ce que nous allons faire avec ce moteur, c’est-à-dire si nous allons l’utiliser pour la série ou en compétition. Si le programme LM P1 avait continué, nous aurions travaillé sur des moteurs à haute performance, et nous avançons avec ce développement. »

source: Autohebdo.fr – Pierre Tassel

Share