«

»

Août 16

Wolff reconnaît l’importance que pourrait prendre la Formule E

Mercedes s’y intéresse car elle représente l’avenir

2017-06-09-09-06-51_0036La Formule E commence à devenir très attirante pour le monde de l’automobile, qui tourne de plus en plus autour de l’électrification des voitures.

La discipline 100% électrique représente une vitrine très intéressante pour les constructeurs généralistes comme DS et Renault qui y sont déjà, ou Audi et BMW qui vont s’y engager, mais aussi pour les constructeurs prémium comme Jaguar, déjà engagée, ou Porsche qui a quitté l’Endurance pour rejoindre la FE.

Mercedes a pris la décision de quitter le DTM, championnat allemand de tourisme que la firme à l’étoile dispute depuis plusieurs décennies, pour s’engager en Formule E de manière officielle, avec une équipe dont il se dit qu’elle serait dirigée par Nico Rosberg. En attendant, Toto Wolff se montre impressionné par le développement de la discipline.

« L’électrification est une tendance très actuelle » reconnaît-il.

« La technologie en Formule E est assez immature, et la discipline l’est globalement, mais ils ont un directeur énergique et charismatique qui gère la catégorie et qui, contre toute attente, a été capable d’attirer tous les gros constructeurs allemands. Je ne serais pas surpris que dans trois à cinq ans, la Formule E soit totalement différente et qu’elle soit un sujet de discussion pour tout le monde ».

« Je pense qu’il est important d’avoir un état d’esprit clair sur le fait que les choses changent et qu’on ne peut pas anticiper dans quel sens elles changent. J’aime énormément les V10 mais je ne suis pas sûr que dans cinq ans, quelqu’un les aimera encore, hormis nous ».

Pour Wolff, le développement d’une marque comme Tesla, qui se base uniquement sur les technologies électriques, montre l’importance que pourrait prendre la Formule E dans les années à venir. En effet, le constructeur américain vend aujourd’hui 25 fois plus de voitures qu’il y a cinq ans.

« Quand on voit la vitesse à laquelle le monde change et comment la mobilité se développe, il est difficile de prédire quel sera le futur des sports mécaniques. Même les grands noms de la technologie aux Etats-Unis cherchent à faire au mieux. Il y a cinq ans, une Tesla n’était qu’une Lotus Elise avec des batteries électriques. Aujourd’hui, c’est un constructeur sérieux ».

« La Formule E est une bonne base, et un très bon événement urbain. Elle attire un public différent de celui des sports mécaniques traditionnels et notre stratégie est de couvrir la vitrine globale qu’est la F1 mais aussi la base intéressante qu’est la Formule E de manière à apprendre d’elle, et peut-être que cette Lotus Elise deviendra un sport sérieux dans cinq ans ».

source: http://nextgen-auto.com

Share