«

»

Août 06

Les Audi défient les Polo, Loeb remonte

Après une première journée difficile

2017-08-06_0563 Deux fois bien placé dimanche au Québec, l’Alsacien est bien revenu alors que les deux Volkswagen de Johan Kristoffersson et Petter Solberg ont terminé en tête mais devront se méfier des Audi, notamment, lors de la phase finale.

Après une première journée difficile sur piste humide puis allant en s’asséchant, Loeb, qui occupait la dixième place provisoire samedi soir, a remporté sa course en Q3 puis fini troisième de la dernière – la plus compétitive – en Q4 pour terminer ces deux dernières manches qualificatives en quatrième position et remonter à la sixième. Le pilote Peugeot-Hansen s’élancera donc depuis l’intérieur de la deuxième ligne lors de la seconde demi-finale.

L’équipier de Kristoffersson, Petter Solberg, s’est montré le plus rapide en Q3, ayant pris le meilleur départ dans leur course commune pour mener devant Kristoffersson, sorti vainqueur de son duel avec Mattias Ekström au premier virage. En Q4, c’était au tour de Kristoffersson de prendre le meilleur départ pour mener la dernière course de qualification du week-end jusqu’au drapeau à damier, battant du même coup le meilleur chrono établi précédemment par Timmy Hansen.

Le troisième temps de celui-ci au final, derrière le leader au général et Ekström, lui a permis de revenir parmi les 12 pilotes qualifiés pour les demi-finales, après avoir subi une crevaison à l’avant droit en Q3. Il reste l’un des deux pilotes en lice, avec Kristoffersson, à s’être qualifié pour toutes les finales depuis le début de la saison.

Les Audi bien placées

S’élançant de la pole position en Q4, Solberg est monté tôt sur les freins avant le premier virage pour éviter de toucher Kristoffersson, mais a ainsi permis à un Loeb très bien parti de se glisser en troisième position à l’intérieur, le Norvégien subissant ensuite un contact avec Kevin Eriksson – parti dans le mur de pneus – au deuxième virage.

Solberg a terminé deuxième du Classement Intermédiaire, perdant un point de plus sur son équipier au championnat, mais s’élancera de la pole pour la deuxième demi-finale. Une Polo et une Audi S1 figureront d’ailleurs sur la première ligne de chacune des deux, Ekström ayant fini troisième et Toomas Heikkinen, qui avait signé le meilleur temps de Q1 samedi, quatrième.

Ken Block a poursuivi sa remarquable performance canadienne en Q3 pour conserver la sixième place du général, mais a heurté Heikkinen par l’arrière à l’entrée du premier virage en Q4 avant de partir en tête-à-queue. Ayant endommagé la direction de sa Ford Focus, il a fini la course mais signé le chrono le plus lent pour retomber à la huitième place.

Mais le grand perdant de la phase des courses de qualification est son équipier Andreas Bakkerud, qui, après des problèmes en Q2 samedi après-midi, a terminé deuxième de sa course en Q3 derrière Reinis Nitiss, ne signant que le 12e temps. Bien qu’ayant monté des pneus neufs en Q4, le Norvégien s’est encore incliné, cette fois face à Timmy Hansen, signant le troisième chrono mais se retrouvant 13e et premier des non-qualifiés.

Niclas Grönholm a lui aussi perdu sa place dans la top 12, ayant rencontré des problèmes de moteur dès la séance d’échauffement de cette seconde journée.

Raymond termine devant

Timur Timerzyanov a réalisé une solide performance en Q4 en prenant vite le tour Joker pour gagner sa course et, avec le septième temps, rejoindre en demi-finales son coéquipier de l’équipe STARD, Janis Baumanis.

Dans la catégorie RX2, Cyril Raymond a terminé deuxième de Q3 et premier de Q4 pour se classer en tête du Classement Intermédiaire avant les demi-finales.

Les demi-finales de la catégorie Supercar, suivies de la finale juste après celle du RX2, auront lieu à partir de 21 heures en France.

Classement à l’issue des manches

Pilote Voiture Équipe Q1 Q2 Q3 Q4 TP PI
1  Johan Kristoffersson VW Polo PSRX 2e 1er 2e 1er 190 16
2  Petter Solberg VW Polo PSRX 6e 2e 1er 5e 172 15
3  Mattias Ekström Audi S1 EKS 4e 3e 3e 2e 169 14
4  Toomas Heikkinen Audi S1 EKS 1er 5e 6e 10e 161 13
5  Kevin Eriksson Ford Fiesta Austria 3e 6e 5e 17e 146 12
6  Sébastien Loeb Peugeot 208 Hansen 10e 15e 4e 4e 143 11
7  Janis Baumanis Ford Fiesta STARD 9e 10e 8e 8e 141 10
8  Ken Block Ford Focus HRD 5e 4e 7e 19e 141 9
9  Timmy Hansen Peugeot 208 Hansen 8e 18e 14e 3e 134 8
10  Timur Timerzyanov Ford Fiesta STARD 17e 9e 10e 7e 133 7
11  Kevin Hansen Peugeot 208 Hansen 13e 8e 11e 11e 133 6
12  Timo Scheider Ford Fiesta Austria 11e 7e 13e 12e 133 5
13  Andreas Bakkerud Ford Focus HRD 7e 20e 12e 6e 131 4
14  Niclas Grönholm Ford Fiesta GRX 12e 11e Ab. 9e 123 3
15  Guy Wilks VW Polo Loco 14e 12e 15e 14e 121 2
16  Reinis Nitiss Audi S1 EKS 20e 17e 9e 13e 117 1
17  Jean-Baptiste Dubourg Peugeot 208 DA Racing 15e 14e 17e 15e 115 0
18  René Münnich Citroën DS3 Münnich 16e 13e 16e 16e 115 0
19  « CsuCsu » Kia Rio Speedy 18e 16e 18e Ab. 103 0
20  Grégoire Demoustier Peugeot 208 DA Racing 19e 19e 19e 18e 101 0

Barème : 50, 45, 42 et 40 points sont attribués au quatre premiers de chaque manche qualificative, puis 39, 38, 37, etc. Les 16 premiers marquent 16 à un point intermédiaire (PI) au championnat à l’issue des quatre manches, les 12 premiers passent en demi-finale (rapportant de 6 à 1 point) et les trois premiers de chaque demi-finale en finale (rapportant 8, 5, 4, 3, 2 et 1 point).

Par: Hal Ridge, Reporter Rallycross

https://fr.motorsport.com/

Share