«

»

Août 06

F1 – Pénalités moteurs : le MGU-H coûtera-t-il le titre à Vettel ?

Attention à la sanction

2017-06-10_1440

La fiabilité des éléments moteurs va beaucoup faire parler en cette deuxième moitié de saison. Pour rappel, il y a seulement quatre éléments moteur autorisés cette saison (20 courses).

Pour tout dépassement du quota par élément, la 5e pièce entraîne une pénalité de 10 places sur la grille ; la sanction tombe à 5 places pour les autres pièces.

Les éléments moteurs sont les suivants :

  • ICE : moteur thermique
  • TC : turbo
  • MGU-H : système de récupération d’énergie thermique relié au turbo
  • MGU-K : système de récupération d’énergie cinétique relié aux roues arrière
  • ES : batteries
  • CE : contrôle électronique

Si l’on récapitule les éléments moteurs utilisés pour le moment par les pilotes du plateau, quelques remarques s’imposent.

Tout d’abord, Ferrari est grandement sous pression. Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen sont à un turbo de récolter une pénalité de dix places. Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont autant ou plus de marge que les Rouges à chaque élément, sauf pour les batteries et la commande électronique. La fiabilité décidera-t-elle du titre, alors que se profilent des courses gourmandes en puissance (Monza, Spa, Mexico…) ?

Daniel Ricciardo est aussi désavantagé par rapport à Max Verstappen. Plus qu’un changement d’ICE, de Turbo ou de MGU-H (qui en est déjà 5 exemplaires), et la sanction tombera pour l’Australien.

La situation chez Renault n’est pas particulièrement reluisante, de même que du côté de Toro Rosso. C’est le MGU-H qui pose en particulier problème (aucun pilote Renault n’a désormais sur cette pièce de marge de manœuvre).

Le moteur Mercedes est beaucoup plus fiable chez Force India et Williams, qui n’ont utilisé au maximum que deux éléments cette saison pour le moment (Lance Stroll n’a toujours pas changé de batteries).

Enfin, du côté de McLaren, les records ont été explosés (8 MGU-H pour Fernando Alonso, soit le double autorisé !). Les pénalités vont sans doute continuer à pleuvoir.

Mercedes

Lewis Hamilton : ICE : 3, TC : 3, MGU-H : 3, MGU-K : 3, ES : 2, CE : 2
Valtteri Bottas : ICE : 3, TC : 3, MGU-H : 3, MGU-K : 3, ES : 2, CE : 2

Red Bull-TAG Heuer

Daniel Ricciardo : ICE : 4, TC : 4, MGU-H : 5, MGU-K : 3, ES : 2, CE : 2
Max Verstappen : ICE : 3, TC : 3, MGU-H : 4, MGU-K : 2, ES : 2, CE : 2

Ferrari

Sebastian Vettel : ICE : 3, TC : 4, MGU-H : 3, MGU-K : 2, ES : 2, CE : 3
Kimi Raikkonen : ICE : 3, TC : 4, MGU-H : 3, MGU-K : 2, ES : 2, CE : 2

Force India-Mercedes

Sergio Perez : ICE : 2, TC : 2, MGU-H : 2, MGU-K : 2, ES : 2, CE : 2
Esteban Ocon : ICE : 2, TC : 2, MGU-H : 2, MGU-K : 2, ES : 2, CE : 2

Williams-Mercedes

Felipe Massa : ICE : 2, TC : 2, MGU-H : 2, MGU-K : 2, ES : 2, CE : 2
Lance Stroll : ICE : 2, TC : 2, MGU-H : 2, MGU-K : 2, ES : 1, CE : 2

McLaren-Honda

Fernando Alonso : ICE : 6, TC : 8, MGU-H : 8, MGU-K : 6, ES : 5, CE : 4
Stoffel Vandoorne : ICE : 4, TC : 7, MGU-H : 7, MGU-K : 4, ES : 5, CE : 5

Toro Rosso-Renault

Daniil Kvyat : ICE : 3, TC : 3, MGU-H : 3, MGU-K : 2, ES : 3, CE : 3
Carlos Sainz : ICE : 3, TC : 3, MGU-H : 3, MGU-K : 3, ES : 2, CE : 3

Haas F1-Ferrari

Romain Grosjean : ICE : 3, TC : 4, MGU-H : 3, MGU-K : 3, ES : 2, CE : 2
Kevin Magnussen : ICE : 3, TC : 4, MGU-H : 3, MGU-K : 3, ES : 2, CE : 2

Renault F1

Nico Hulkenberg : ICE : 3, TC : 3, MGU-H : 4, MGU-K : 3, ES : 3, CE : 3
Jolyon Palmer : ICE : 3, TC : 4, MGU-H : 4, MGU-K : 2, ES : 3, CE : 3

Sauber-Ferrari

Marcus Ericsson : ICE : 3, TC : 3, MGU-H : 3, MGU-K : 3, ES : 2, CE : 2
Pascal Wehrlein : ICE : 3, TC : 3, MGU-H : 3, MGU-K : 3, ES : 2, CE : 3

Par Alexandre Combralier

http://motorsport.nextgen-auto.com

Share