«

»

Août 06

ADAC GT-C2 : Pommer et van der Linde lauréats au Nürburgring

Markus Pommer et Kelvin van der Linde ont remporté la seconde course du Nürburgring, leur premier succès en ADAC GT Masters en 2017.

nuerburgring_q2_3

Après Mercedes hier, c’est au tour d’Audi avec le duo Kelvin van der Linde – Markus Pommer (Aust Motorsport) de s’imposer sur le Nürburgring en ADAC GT Masters, au terme d’une épreuve qui s’est décidée dans la voie des stands.

Au départ, Philipp Eng (BMW M6 GT3 n°42 – Team Schnitzer) conserve le bénéficie de sa pole position malgré un freinage très tardif au premier virage qui voit l’ancien vainqueur des 24 Heures de Spa virer très large.

Sven Müller (Porsche 911 GT3 R n°99 – Herberth Motorsport) réussit pour sa part un envol éclair pour venir souffler la deuxième place aux Audi R8 LMS GT3 n°3 – Aust Motorsport de Kelvin van der Linde et n°2 – Montaplast by Land Motorsport de Christopher Haase. Mais Müller sera pénalisé quelques instants plus tard de cinq secondes lors de son arrêt aux stands pour une position incorrecte sur la grille.

Plus loin dans le peloton, un accrochage collectif se produit au premier virage impliquant notamment la Nissan GT-R Nismo GT3 n°22 – MRS-GT Racing de Lips – Gassner, la Mercedes-AMG GT3 n°20 – Team Zakspeed de Rogivue – Sylvest, la Porsche 911 GT3 R n°18 – KÜS Team75 Bernhard de de Leener – Friedrich, la Mercedes-AMG GT3 n°84 – HTP Motorsport d’Assenheimer – Götz et la Lamborghini Huracan n°7 – HB Racing de Mapelli – Siedler. La voiture de sécurité est ainsi déployée pour permettre l’évacuation de la piste.

Au restart, Philipp Eng réalise une remise en action parfaite et devance jusqu’aux arrêts aux stands Sven Müller, Kelvin van der Linde, Christopher Haase et Markus Winkelhock (Audi R8 LMS GT3 n°24 – Mücke Motorsport).

Müller, après avoir résisté à la pression de van der Linde durant son relais, est le premier à observer son arrêt et cède sa place à Robert Renauer, alors que Florian Spengler (Lamborghini Huracan GT3 n°6 – HB Racing) part à la faute dans l’entrée de la voie des stands avant de pouvoir finalement repartir.

Une sortie des stands au cordeau

Deux tours plus tard, Philipp Eng, Kelvin van der Linde et Christopher Haase plongent à leur tour dans la pitlane, laissant Markus Winkelhock en tête de la course. Nicky Catsburg et Markus Pommer, relayeurs d’Eng et van der Linde, repartent alors côte-à-côte dans la voie des stands, le Néerlandais aux commandes de la BMW M6 n°42 réussissant à rester devant l’Audi R8 n°3 entre la sortie des stands et le premier virage.

La direction de course annonce cependant quelques instants plus tard que les deux voitures doivent échanger leurs positions, offrant ainsi la première place virtuelle à Markus Pommer.

Après les arrêts aux stands d’Albert Costa (Corvette C7 GT3 n°77 – Callaway Competition) et Maxi Buhk (Mercedes-AMG GT3 n°48 – HTP), Markus Pommer récupère effectivement le leadership et conforte son avance jusqu’à un peu plus de 15 minutes de l’arrivée.

La voiture de sécurité est alors déployée après les arrêts en bord de piste simultanés de l’Audi R8 LMS n°24 de Filip Salaquarda, visiblement victime d’un souci technique, et de la Porsche 911 GT3 R n°99 de Robert Renauer, victime d’un contact avec la Corvette C7 n°77 de Jules Gounon, laissant une roue avant gauche endommagée sur la voiture de Weissach.

Le peloton est libéré par le safety-car à onze minutes du but, et Markus Pommer conclut finalement en vainqueur sous le drapeau à damier devant Nicky Catsburg et Jeffrey Schmidt. Rolf Ineichen et Christian Engelhart (Lamborghini Huracan GT3 n°61 – GRT) terminent quatrièmes devant les Audi R8 LMS GT3 n°4 – Aust Motorsport de Niederhauser – Marschall et n°1 – Montaplast by Land Motorsport de Mies – de Phillippi.

Indy Dontje, associé à Maxi Buhk, appelé en dernière minute pour la deuxième course en remplacement de Marvin Kirchhöfer, exclu pour comportement anti-sportif, concluent au 7e rang avec la Mercedes-AMG GT3 n°48 – HTP devant Jules Gounon.

Mirko Bortolotti et Ezequiel Perez Companc (Lamborghini Huracan GT3 n°19 – GRT) et le duo Mathieu Jaminet – Michael Ammermüller (Porsche 911 GT3 R n°17 – KÜS Team75 Bernhard) complètent le top 10.

Au classement général, Jules Gounon reste leader du championnat avec 127 points, 38 unités devant Philipp Eng.

Pierre Tassel

photo © ADAC GT Masters Media

http://www.autohebdo.fr

Share